Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

[MàJ] NEC confirme abandonner le marché des smartphones

Un départ avec beaucoup pertes et un peu de fracas
Mise à jour : Le Japonais NEC a confirmé officiellement aujourd'hui la rumeur que nous relations le 17 juillet dernier (voir ci-dessous). La société précise qu'elle ne développera, ne fabriquera et ne vendra plus de nouveaux smartphones, du fait d'une concurrence trop forte. Les appareils actuels continueront d'être écoulés et ils profiteront toujours du service après-vente de NEC. Ce dernier rajoute que s'il abandonne les smartphones, il développera toujours des téléphones ainsi que des tablettes tactiles.

Présent dans le monde entier il y a encore quelques années, le Japonais NEC n'a eu de cesse de perdre des plumes ces derniers temps, y compris au Japon, sa terre natale. Au point de songer à abandonner un marché qui ne fait désormais que rimer avec pertes selon la presse japonaise.

NEC Terrain

Le NEC Terrain, un smartphone renforcé pour résister aux chocs destiné au marché nord-américain.

Un lustre passé rapidement perdu

NEC est une société centenaire née à la fin du 19e siècle. Spécialisée rapidement dans l'électronique et la téléphonie (fixe évidemment), l'entreprise s'est mondialisée il y a une cinquantaine d'années et a notamment dominé le marché des semiconducteurs dans les années 80. Dans les années 90, la société a frappé fort en France en rachetant Packard Bell, division appartenant désormais à Acer. Enfin, dans les téléphones mobiles, si NEC n'a jamais été un acteur majeur en dehors de l'Asie, ses appareils étaient néanmoins disponibles partout il y a quelques années encore.

 

Aujourd'hui, NEC reste une entreprise majeure avec plus de 100 000 employés et un chiffre d'affaires annuel équivalent à 23 milliards d'euros. Mais ses activités de smartphones ne représentent aujourd'hui plus rien ou presque. Après avoir abandonné la quasi-totalité des marchés à travers le monde depuis 2009 (voir ici et ), NEC s'est concentré sur le Japon, porté par ses partenariats avec NTT Docomo et Softbank Mobile notamment. Mais même sur ses terres, l'entreprise a des difficultés, alors qu'il était dans un passé récent un véritable leader.

Fin des smartphones, mais pas des téléphones

Écrasée par Apple, Sharp, Sony, ou encore Panasonic, NEC capte entre 5 et 8 % de son marché selon les trimestres. Et ses parts ne cessent de régresser ces derniers mois, au point de cumuler pertes sur pertes d'après Nikkei. Ce dernier précise que NEC, faute d'avoir pu signer un partenariat avec Lenovo, a décidé d'arrêter les frais en stoppant totalement la vente de smartphones. Les téléphones plus classiques (feature phones) seront par contre toujours vendus par la marque d'après le quotidien nippon.

 

Rappelons que cette année, NEC Casio Mobile, société commune détenue par NEC (à 70 %), Casio (20 %) et Hitachi (10 %) a sorti un smartphone sous Android 4.1 à deux écrans d'une diagonale de 4,3 pouces chacun pour une définition de 540 x 960 pixels, permettant ainsi au smartphone d'afficher une taille complète de 5,6 pouces (14,22 cm). Les écrans peuvent être utilisés séparément, et donc afficher deux informations différentes à la fois, mais ils peuvent aussi être fusionnés pour un affichage plus large.

 

Notez que le marché japonais des smartphones n'est pas comme les autres. Outre l'importance des acteurs locaux (Sharp, Panasonic, etc.), il sort du lot du fait de la première place d'Apple, mais aussi de la faiblesse de Samsung, ou encore de l'abandon de BlackBerry, ce dernier n'ayant de toute façon qu'une faible influence en Asie.

24 commentaires
Avatar de romjpn INpactien
Avatar de romjpnromjpn- 17/07/13 à 06:19:53

BlackBerry faible en Asie ? Je crois qu'il ont encore de beaux restes en Asie du Sud-Est.

Avatar de MikeNeko INpactien
Avatar de MikeNekoMikeNeko- 17/07/13 à 06:30:17

Il fallait mettre un port HU-Card sur le téléphone et sortir un N-GT :)

Avatar de trash54 Abonné
Avatar de trash54trash54- 17/07/13 à 06:41:12

c'te coup de vieux dès le matin

/memory mon NEC DB4000 :phibee:

Avatar de Jet INpactien
Avatar de JetJet- 17/07/13 à 06:43:21

Si ils peuvent aussi ce retirer du marché des serveurs. Car quand ont et pas capable d'avoir des BIOS plus réactif et une piètre intégration des contrôleurs RAID ça fait peur. :fumer:

Avatar de paradise.lost INpactien
Avatar de paradise.lostparadise.lost- 17/07/13 à 07:40:17

Je ne savais même pas qu'ils étaient rentrés sur ce marché donc ils peuvent en sortir lol

Avatar de the_Grim_Reaper INpactien
Avatar de the_Grim_Reaperthe_Grim_Reaper- 17/07/13 à 09:09:35

Jet a écrit :

Si ils peuvent aussi ce retirer du marché des serveurs. Car quand ont et pas capable d'avoir des BIOS plus réactif et une piètre intégration des contrôleurs RAID ça fait peur. :fumer:

Si y'avait que NEC pour ça...

Avatar de AngelSword INpactien
Avatar de AngelSwordAngelSword- 17/07/13 à 12:08:41

MikeNeko a écrit :

Il fallait mettre un port HU-Card sur le téléphone et sortir un N-GT :)

Sacrée époque la PC Engine !

Rien que ça me rappel que quand NEC veulent vraiment, ils peuvent faire des produits qui arrachent la gueule :yes:

Le fait qu'ils se retirent du marché des smartphones est la démonstration que ce sont des couilles molle et qu'ils ne se donnent pas les moyens, surtout que comme la dit quelqu'un, rare sont ceux qui sont au courant de la présence de NEC sur le marché des smartphones, c'est bien que le problème se situe ailleurs ...

Avatar de yl INpactien
Avatar de ylyl- 18/07/13 à 07:33:09

Dans les écrans ils font encore qq trucs a priori pas mal (connectique, dalle IPS, pied/passe cables).

Le pb, c'est ce beau sous pixel vert constamment allumé, dont le SAV se fout car ils ne classent pas leurs dalles LCD en A.

Léger pb de qualité qui ne passe pourtant pas inaperçu et rappelle tous les jours à l'utilisateur d'éviter cette marque à l'avenir...:langue:

Édité par yl le 18/07/2013 à 07:33
Avatar de dimounet Abonné
Avatar de dimounetdimounet- 31/07/13 à 11:56:34

Je ne savais même pas que NEC faisait toujours des smartphones...:fou:

Avatar de kwabena INpactien
Avatar de kwabenakwabena- 31/07/13 à 12:00:25

dimounet a écrit :

Je ne savais même pas que NEC faisait toujours des smartphones...:fou:

idem

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3