Ubisoft plie face à la pression des joueurs sur la monétisation

The Mighty Quest For Free To Play

Ubisoft prépare depuis maintenant plus d'un an un jeu free-to-play sur PC, basé sur une nouvelle licence : The Mighty Quest For Epic Loot. La firme tente actuellement de jauger les moyens à sa disposition pour monétiser son titre, mais les derniers changements apportés n'étaient pas du goût des joueurs. L'éditeur français a donc fait machine arrière.

The Mighty Quest For Epic Loot

 

L'an passé, nous vous présentions brièvement, The Mighty Quest For Epic Loot, un jeu free-to-play développé par Ubisoft, dont le gameplay mêle hack n'slash et tower defense. Les joueurs peuvent faire progresser leur héros, en l'équipant d'armures et d'armes glanées en pillant les châteaux ennemis, et améliorer la défense de leur palais, en le peuplant d'immondes créatures ou en posant divers pièges. 

 

Comme dans n'importe quel jeu free-to-play, Mighty Quest dispose d'une monnaie premium, les blings, achetable avec de l'argent réel et permettant de débloquer entre autres choses, des récompenses cosmétiques ou d'accélérer certaines actions. Ubisoft a publié le 16 juillet une mise à jour du titre, actuellement en bêta ouverte, dans laquelle l'amélioration des « machineries » - une catégorie regroupant diverses améliorations plus ou moins dispensables - était possible grâce aux blings. Immédiatement, la petite communauté du titre a fait savoir son mécontentement, en expliquant que cela favoriserait trop les joueurs payants.

 

Il n'aura fallu que deux semaines pour que l'éditeur fasse machine arrière à ce sujet, et se fende d'un mea culpa sur le site officiel du jeu. « Votre réaction a été rapide et votre sentiment négatif : vous aviez peur que le jeu devienne "pay-to-win" (payer fait gagner) ou déséquilibré. Cela va à l'opposé de la manière dont nous concevons le jeu », explique l'équipe de développement du jeu. Entre Microsoft et ses nombreux revirements au sujet de la Xbox One, Electronic Arts et son abandon des « Online Pass » sur ses jeux ou son changement d'avis sur la Wii U, et maintenant Ubisoft, les grands acteurs de l'industrie du jeu vidéo semblent plus que jamais à l'écoute de leurs clients. Pourvu que cela dure.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !