Le monde compte 655 millions de lignes haut débit, dont 22 % en fibre

Mais la plupart en FTTB/FTTLA

Alors que le nombre d'internautes (fixes et mobiles) dépasse les deux milliards dans le monde et se rapproche rapidement des trois milliards grâce à l'explosion des accès en Asie et en Amérique Latine, le haut débit progresse lui aussi, avec 12,5 millions d'abonnés supplémentaires lors du premier trimestre 2013. Une croissance assez faible en réalité, plombée par la chute de l'ADSL mais rattrapée par l'augmentation de la fibre optique.

IDF FTTH FTTLA

Le FTTH encore minoritaire dans le monde

Avec plus d'un milliard d'internautes à elle seule, l'Asie porte le monde sur ses épaules, bien aidée par la formidable croissance chinoise. Il en est d'ailleurs de même pour le haut débit (câble et ADSL), dès lors que l'Europe et l'Amérique du Nord sont déjà bien pourvues en la matière. Au 31 mars 2013, selon Point Topic, la planète comptait 655 millions de lignes fixes haut et très haut débit. Selon le dernier bilan de l'ARCEP, la France à elle seule dispose de 24,22 millions de lignes haut et très haut débit, soit 3,7 % du total mondial.

 

Et l'Asie reste aussi un moteur dans le monde pour la fibre, portée notamment par le Japon et la Corée en matière de FTTH. Si l'on compte toute la fibre, c'est-à-dire les FTTH, FTTLA, FTTB, etc. nous obtenons un total proche de 140 millions de lignes à travers le monde, soit 22 % des lignes haut et très haut débit. La France, avec 1,7 million de lignes très haut débit (dont 665 000 entre 30 et 100 Mb/s) ne représente que 1,2 % du total mondial, preuve d'un retard évident.

Le cuivre recule (un peu)

Du fait des coûts évidents liés à sa technologie, la FTTH reste encore minoritaire (ce qui est aussi le cas en France), avec environ 40 millions de lignes dont près de la moitié au Japon et en Corée du Sud. Le reste de la fibre optique jusqu'au foyer est réparti entre la Chine, la Russie, l'Europe et l'Amérique du Nord. Mais c'est bien le FTTB/FTTLA qui domine les débats. Le secteur a d'ailleurs affiché une croissance de 10,6 % lors du premier trimestre 2013, soit plus que le FTTH (+4,6 %), le câble (+1,8 %) et le satellite (+1,5 %). Le cuivre lui, a pour sa part affiché un recul de 0,8 % sur la période.

 

La forte croissance du FTTx (hors FTTH) n'a rien de surprenant dès lors qu'il est moins coûteux que le FTTH. Si en matière de téléchargement, les débits sont bons peu importe les technologiques, les différences sont par contre évidentes du côté de l'upload. Alors qu'en FTTH, obtenir du 50 ou du 100 Mb/s en débit montant n'est pas un problème dans la plupart des pays du monde (certains atteignent même 1 Gb/s), en FTTB/FTTLA, on compte encore les Mb/s sur les doigts de la main.

Dominé en France par les FTTB et FTTLA, le FTTH entame un rattrapage

Les différences en France sont d'ailleurs frappantes. Le FTTH seul ne représente que 365 000 abonnés, loin, très loin derrière les autres technologies fibres exploitées par 1,340 million de foyers en France. En matière de téléchargement, la plupart des clients FTTH jouissent de débits entre 50 et 100 Mb/s, bien que certains foyers privilégiés peuvent goûter aux 200 voire 300 Mb/s. Il en est de même pour la FTTLA de Numericable. En matière d'upload par contre, ce dernier propose généralement, dans le meilleur des cas, entre 5 et 10 Mb/s. En FTTH, si certains opérateurs proposent parfois du 10 Mb/s, d'autres vont tout de même à 50 Mb/s, voire 100 Mb/s selon les offres. Des nombres incomparables donc.

 

On notera cependant que lors du premier trimestre 2013, pour la toute première fois, le nombre de recrutements de nouveaux abonnés FTTH a été supérieur à celui en FTTLA. Qui plus est, Orange recrute désormais plus d'abonnés en FTTH qu'en ADSL. Et SFR pourrait bien suivre d'ici peu un tel chemin. Preuve qu'un changement commence à s'opérer en France. Toutefois, toutes technologies confondues, l'ADSL reste encore le relais de croissance principal dans l'Hexagone. Au Japon, la fibre domine le cuivre depuis 2008, soit il y a déjà cinq ans...

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !