Plusieurs centaines de postes seront supprimées chez Canon France

Yes you can(on)

La filiale française de Canon va licencier plusieurs centaines d'employés. La nouvelle sera précisée aujourd'hui suite à son comité d'entreprise, mais la direction a déjà annoncé à l'AFP que cela devrait concerner environ 250 postes. Les syndicats, eux, avancent un bilan bien plus élevé de 453 postes.

Canon EOS 70D

Conséquence de la fusion avec Océ France ?

Spécialiste des appareils photo ou encore des imprimantes, le Japonais Canon est présent en France depuis plus d'une trentaine d'années et y compte 2 600 employés. Depuis le 1er juin dernier, la filiale française a d'ailleurs pris du poids en fusionnant avec Océ France, filiale d'une société néerlandaise spécialisée dans l'impression et rachetée il y a deux ans déjà. Cette intégration, qui concerne 550 employés supplémentaires pour Canon France (compris dans les 2600 collaborateurs), risque toutefois de pousser ce dernier à licencier afin de supprimer certains postes doublons et des agences en province. C'est tout du moins l'un des arguments avancés par Mohan Chekal, représentant CGT chez Canon France.

 

Selon les syndicats CFDT et CGT, 453 postes seront supprimés suite à une restructuration, ce qui représente l'équivalent de 82 % des employés d'Océ France. Mais d'après la direction, environ 200 postes seront créés durant la même période, ce qui portera le total des suppressions d'emplois à près de 250.

 

Ces départs ne sont pas une surprise, dès lors que la CGT annonçait déjà le mois dernier qu'un projet de restructuration de l'entreprise et qu'un plan ce licenciement collectif étaient prévus. En avril, avant même le rapprochement avec Océ France, la CGT souhaitait tout faire pour « éviter la casse sociale liée au projet de fusion Canon / Oce ».

 

Le syndicat expliquait à l'époque vouloir « construire un dispositif de départs volontaires qui permettrait de limiter les effets négatifs d’un plan de licenciements subi. Il est clair que nous porterons une attention particulière envers le personnel administratif de province, dont la quasi-totalité des postes est supprimée. »

Ces licenciements sont propres à la France dans ce cas présent, bien que dans le monde, l'effectif de Canon n'a cessé de régresser ces dernières années, ceci malgré un chiffre d'affaires de quasi 30 milliards d'euros par an et des bénéfices nets importants (près de 2 milliards en 2012).

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !