Blizzard clarifie sa position sur la boutique de World of Warcraft

La vraie raison, c'est qu'il faut trouver 5 milliards pour Vivendi

Suite à la levée de boucliers ayant suivi la découverte d'une boutique en ligne dans les fichiers du patch 5.4 destiné aux Royaumes Publics de Test de World of Warcraft, Blizzard a décidé de clarifier sa position à ce sujet. Et non, contrairement à ce que l'on a pu voir ces dernières semaines dans l'industrie vidéoludique, il n'est pas question de rétropédalage.

wow

 

La semaine dernière, nous apprenions que des joueurs avaient découvert dans les fichiers de la mise à jour 5.4 de World of Warcraft, actuellement déployée sur les Royaumes Publics de Test (PTR), qu'une boutique en jeu était à l'étude. En effet, la présence d'une potion baptisée « Enduring Elixir of Wisdom », dont la description s'accompagnait de la mention « 5.4 - In Game Store - », avait soulevé de nombreuses questions. 

 

Bashiok, un représentant de Blizzard, est venu apporter quelques clarifications sur Battle.net, où le sujet autour de cette potion comprend déjà 140 pages de commentaires. Comme nous le supposions, la boutique sera introduite dans un premier temps dans la région Asie, friande de microtransactions dans les MMORPG, et Blizzard en profitera pour tester « quelques nouvelles sortes d'objets ». Parmi ces objets, il est question de la fameuse potion aperçue sur les PTR, permettant d'augmenter les gains d'expérience, mais aussi « une autre façon d'acquérir des breloques de bonne fortune inférieure ».

 

La firme justifie ce choix par une forte demande de la part des joueurs, « pour des objets axés sur des services tels que ceux-ci », avant d'ajouter que les mascottes et autres montures déjà disponibles dans la boutique Blizzard seront aussi achetables par ce nouveau biais. 

 

L'éditeur appelle enfin à la patience, et demande à ses joueurs de ne pas tirer de conclusions trop vite au sujet de leurs plans. Il n'est pourtant pas hâtif d'estimer que l'introduction de cette boutique répond surtout à une problématique importante pour Blizzard : celle de la monétisation de World of Warcraft, si le titre continue de voir son nombre d'abonnés décliner. Au dernier trimestre, World of Warcraft a perdu 1,3 million d'abonnés, passant de 9,6 à 8,3 millions au total. Pour rappel, le titre avait enregistré au maximum plus de 12 millions de clients. Il est bien trop tôt pour envisager un passage du jeu en version free-to-play, mais cette boutique est déjà un premier pas fait dans cette direction. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !