Le radiotélescope ALMA victime du ransomware Hive

Hive five
Internet 1 min
Le radiotélescope ALMA victime du ransomware Hive
Crédits : ESO/C. Malin

Un responsable de l’ALMA nous donne de plus amples informations sur la cyberattaque dont le radiotélescope a été victime en octobre dernier. Il s’agit du rançongiciel Hive : « Heureusement, les équipes d’informaticiens ont été suffisamment rapides et préparées pour qu’on ne soit pas obligé de payer ».

Il y a quelques jours, nous étions revenus sur la cyberattaque du radiotélescope géant ALMA (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array) de début octobre, entrainant une paralysie de 48 jours des observations scientifiques. Sans entrer dans tous les détails, rappelons seulement que, encore aujourd’hui, la situation n’est pas totalement revenue à la normale.

Il y avait de nombreuses zones de flou autour de cette cyberattaque. Afin d’avoir de plus amples informations, nous avions contacté l'Observatoire européen austral (ESO) et ALMA. Nicolás Lira Turpaud (Education & Public Outreach Coordinator pour l’observatoire de l’ALMA) nous a donné des précisions, notamment qu’il s’agit d’un rançongiciel bien connu qui a déjà largement fait parler de lui ces derniers mois.

Une demande de rançon qu’ALMA n’a pas payée

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !