[MàJ] Le lancement de l'iPhone 5 perturbé par des grèves en France ?

Non, Samsung n'y est pour rien
Mise à jour : Selon notre confrère Mac4Ever, le bracelet Believe porté par certains employés des Apple Store français pourrait s'étendre à d'autres pays les 21 et 28 septembre prochains, jours du lancement de l'iPhone 5 dans de nombreux pays du globe. Les États-Unis pourraient ainsi se joindre à la fête. Selon l'Apple Workers Union, il s'agit là d'une journée de solidarité tout aussi bien pour les employés d'Apple que ceux de Foxconn, le principal fournisseur de la Pomme. Reste à savoir si ce mouvement sera suivi ou non.

Article du 19 septembre (7h). Le lancement de l'iPhone 5 vendredi prochain en France pourrait bien être perturbé par des grèves en France. Mécontents de leurs conditions de travail, certains employés français des Apple Store ont placé un bracelet vert à leur bras avant-hier en signe de protestation. Et selon un syndicaliste, une grève est une possibilité.

Vous participerez à quelque chose de grand 

« Un emploi chez Apple ne ressemble à rien de ce que vous avez pu connaître ailleurs. Vous serez confronté à un tas de défis. Vous y trouverez de l'inspiration et une certaine fierté. Et, quel que soit votre emploi, vous participerez à quelque chose de grand. » Ce texte, issu de la page Jobs du site d'Apple, ne semble pas en adéquation avec les pensées des employés de certains Apple Store.


Lundi, certains salariés de plusieurs Apple Store français, afin d'obtenir de meilleurs salaires, ont porté un bracelet vert avec pour slogan Believe, rapport au fait que les employés doivent croire aux promesses de leur direction nous explique Mac4ever. Selon ce dernier, cette mobilisation a concerné plusieurs Apple Store à travers la France (Paris, Bordeaux, etc.) et 1500 bracelets ont été distribués, et 2000 ont été commandés selon les sources de MacGénération.

 

Mais l'approche de la sortie de l'iPhone 5 pourrait jouer en faveur des salariés, qui comptent certainement sur cet évènement pour accélérer les négociations. Un syndicaliste, interrogé par l'AFP sous couvert d'anonymat, a expliqué lundi à l'organe de presse avoir « proposé au personnel une grève ou un mouvement de protestation. Les salariés français s'estiment défavorisés par rapport à leurs collègues des autres Apple Stores dans le monde, ils demandent des majorations (de salaires) plus élevées. »

Les employés des Apple Store sous payés ?

Les salaires sont donc le nerf de la guerre pour les employés des Apple Store. Une nouvelle qui n'est en fait pas récente, dès lors que des négociations difficiles ont lieu depuis des mois entre les salariés et la direction. Selon une enquête de MacGénération réalisée cet été, les salaires (bruts) les moins élevés sont ceux des vendeurs et des spécialistes qui oscillent entre 14 000 et 27 000 € par an, ceux d'un Créatif ou d'un Genius qui varient entre 22 et 30/32 000 € par an, et ceux des FRS (entre 18 et 28 000 € par an).

Toujours d'après l'enquête de notre confrère, les syndicats souhaiteraient une forte augmentation salariale, par exemple 24 000 € minimum pour les spécialistes et les FRS, et 31 000 € minimum pour les Genius et Créatifs. Qui plus est, un 13ème mois est demandé, ainsi que des tickets restaurant, des chèques vacances et une augmentation de 20 % pour les employés présents depuis au moins six mois.

Pas d'iPhone 5 en magasin vendredi ?

Une grève vendredi prochain est-elle cependant crédible ? La réponse peut logiquement être positive, dès lors que la France ne serait pas une première pour Apple, l'Italie ayant déjà montré l'exemple l'an passé pour le lancement de l'iPhone 4S. Rajoutons que si Apple plie face aux demandes des salariés français, le risque que cela fasse boule de neige auprès des milliers d'employés des Apple Store du monde entier sera multiplié. Enfin, notez que le malaise est loin de se borner aux frontières françaises, au point de pousser Apple a prendre les devants et à augmenter plus rapidement que prévu ses employés aux USA.

 

Néanmoins, pour qu'une grève éclate et ait un réel impact auprès d'Apple, les employés français doivent être un minimum solidaires et manifester ensemble. Or à en croire un employé interrogé par L'Express, ce n'est guère le cas : « ce sera très compliqué à mettre sur pied car les employés sont divisés et beaucoup craignent d'exprimer leurs revendications, pratique peu appréciée dans l'entreprise ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !