Framasoft lance Frama.space, des instances Nextcloud dédiées aux associations et collectifs

Vers le fini et pas au-delà
Internet 2 min
Framasoft lance Frama.space, des instances Nextcloud dédiées aux associations et collectifs
Crédits : David Revoy (CC-By 4.0)

Framasoft vient de lancer Frama.space, à destination des petites associations et des collectifs. Objectif, fournir un espace Nextcloud adapté à leurs besoins. L’association française souhaite, par cette initiative, redonner du pouvoir aux collectifs, malmenés selon elle depuis plusieurs années par les pouvoirs publics. Nous nous sommes entretenus avec Pierre-Yves Gosset, son délégué général.

L’idée est de donner des espaces clé en main, basés sur Nextcloud et intégrant toutes les bases organisationnelles que l’on peut en attendre : stockage de fichiers et partage, synchronisation des agendas et contacts, albums photos, gestion de projet, création d’une documentation, organisation de visioconférences ou encore édition collaborative de documents.

Comme Framasoft nous l’avait indiqué le mois dernier, ces espaces seront de 40 Go, ce qui représentera un coût non négligeable pour l’association. Framasoft va donc limiter le nombre d’inscriptions, même si elle se laisse de la marge : elle pourrait accepter jusqu’à 10 000 demandes. Ces espaces s’ouvriront cependant de manière très graduelle : 200 à 300 espaces d’ici décembre, passage à 1 000 durant le premier semestre 2023, 2 500 pendant le deuxième semestre, 5 000 durant 2024 puis 10 000 en 2025.

Il y aura d’ailleurs un creux entre les deux premières phases, d’environ trois mois. Framasoft profitera de cette période pour faire le point et collecter des retours. Car oui, les associations et autres collectifs seront invités à répondre à des sondages et autres petits questionnaires pour obtenir des retours d’expérience.

Toutes les associations, fondations, syndicats, clubs, collectifs francophones sont éligibles, à la condition que les besoins n’excèdent pas les 40 Go et plus de 50 comptes. Tout le reste – écoles, administrations, individus, familles, collectivités, services publics, etc. – sera refusé. Seule exception, au cas par cas, les entreprises, puisque les coopératives (SCOP, SCIC…) pourront être acceptées. Les autres, comme le fait remarquer Framasoft, peuvent sans doute se payer une instance Nextcloud.

Les objectifs de Frama.space

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !