« Voir » dans les batteries commerciales par spectroscopie, pour ensuite les améliorer

Yeux lasers
« Voir » dans les batteries commerciales par spectroscopie, pour ensuite les améliorer
Crédits : © Frédérique PLAS / CSE / CNRS Photothèque

On connait la théorie sur le fonctionnement des batteries et on peut créer des modèles ouverts en laboratoire. Jusqu’à présent, il était très difficile de savoir ce qu'il se passait à long terme, et notamment quelles sont les causes de dysfonctionnements. Des chercheurs viennent de créer une méthode de spectroscopie pour observer les réactions chimiques à l'intérieur.

Les batteries au lithium sont très utilisées dans l'industrie pour équiper nos outils comme les ordinateurs portables et les smartphones. Elles portent sur leurs épaules les espoirs de la transition des transports à énergie fossile vers des véhicules électriques, voitures ou vélos.

Mais si on connait bien le mécanisme chimique, la catalyse par l'électrolyte, qui nous permet de stocker de l'énergie à l'intérieur et d'ensuite la libérer, il est beaucoup plus difficile de savoir ce qui se passe dans une batterie commerciale – fermée, évidemment – au cours du temps.

Pourquoi une batterie ne fonctionne-t-elle plus ? Pourquoi devient-elle tout d'un coup moins performante ? Comment peut-on la réparer ? Pour l'instant, les spécialistes ne peuvent pas répondre à ces questions, ce qui est problématique si nous voulons les utiliser dans la transition écologique et allonger la durée de vie de nos appareils, d’autant que le lithium est sur la liste des matériaux critiques de la Commission européene. 

Au Collège de France, la chimiste Charlotte Gervillié-Mouravief travaille, notamment en collaboration avec Jean-Marie Tarascon (médaille d'or 2022 du CNRS), sur un dispositif utilisant une fibre optique pour observer les réactions chimiques à l'intérieur de ces batteries. Avec des chercheurs du CNRS, du Collège de France et de l'Université norvégienne de sciences et de technologie de Trondheim, ils viennent de publier un article dans la revue scientifique Nature Energy qui explique son fonctionnement.

Du diagnostic médical par spectroscopie au diagnostic de batterie

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !