iPhone 14 et 14 Pro : de vrais apports, une disponibilité le 16 septembre, mais des prix qui explosent

Je dis, argent, trop cher
Mobilité 8 min
iPhone 14 et 14 Pro : de vrais apports, une disponibilité le 16 septembre, mais des prix qui explosent

Les nouveaux iPhone ont été présentés, et on peut dire que les nouveautés sont nombreuses. Mais si les produits ont de quoi attirer, ils risquent également de faire pousser quelques cris de dépit, car l’inflation et la mauvaise tenue de l’euro face au dollar font exploser les tarifs.

Apple a tenu hier soir sa conférence de rentrée. L'entreprise a présenté comme d'habitude ses nouveaux iPhone 14 ainsi que d'autres produits sur lesquels nous reviendrons dans un second temps.

Cette année, la gamme se retrouve durement segmentée par un choix pleinement affirmé de valoriser la gamme Pro, que de nombreuses technologies séparent désormais des modèles de base. Et malheureusement pour les personnes intéressées, la facture sera douloureuse dans tous les cas, la faute principalement à un contexte économique très défavorable.

iPhone 14 : cap sur l’écran et l’appareil photo

Le modèle « classique » évolue en douceur. Il propose toujours deux versions : l’iPhone de base est en 6,1 pouces, tandis que la version Plus (de retour) propose 6,7 pouces. On reste bien sûr sur des dalles OLED, avec une luminosité de 1200 nits.

Concernant la puce, les rumeurs étaient fondées : l’iPhone 14 reste sur l’A15 Bionic, avec ses six cœurs, dont deux pour les performances maximales et quatre pour l’efficacité énergétique, ainsi que son moteur neuronal pour les calculs de type IA. La nouvelle puce A16 est malheureusement réservée au modèle Pro. Même si la puce A15 reste très puissante (Apple garde un réel leadership dans le domaine), on ne peut que tiquer devant cette cassure des habitudes, très artificielle.

La partie photo évolue de manière significative, tant sur le matériel que le logiciel. Pour le premier, on reste sur les deux objectifs grand angle et ultra grand angle des générations précédentes, mais avec de meilleures caractéristiques. Le grand angle de 12 mégapixels (ouverture de f/1,5) est plus grand, les pixels sont plus larges (1,9 micron) et la vitesse d’obturation est annoncée plus rapide. Apple promet des photos « deux fois meilleures » sur l’ultra grand angle, et même 2,5 fois sur le grand angle.

La caméra frontale obtient pour la première fois un autofocus. Résultat, la mise au point doit se faire beaucoup plus rapidement, même en basse luminosité. Le capteur peut d’ailleurs accueillir 38 % de luminosité supplémentaires, tandis que le flash True Tone se veut 10 % plus lumineux. La vitesse d’obturation est là encore annoncée comme plus rapide. Enfin, un mode Action sera présent pour améliorer la stabilité quand on filme.

Détection des accidents, connexion satellite, prix et disponibilité

L’iPhone 14 sera en mesure de détecter les accidents, notamment de voiture. Il embarque un gyroscope et un accéléromètre améliorés, hérités de la nouvelle Apple Watch Series 8, dont nous reparlerons dans un autre article. L’iPhone sera donc en mesure de passer des appels d’urgence dans ces situations.

Et puisque l’on parle de ce type d’appels, l’iPhone 14 dispose bien d’une connectivité satellite… limitée à l’Amérique du Nord malheureusement. Gratuite pendant deux ans suivant l’achat et l’activation du téléphone, elle permet de passer des appels d’urgence même dans des zones sans réseau cellulaire. Elle n’est réservée qu’à ce cas de figure.

L’autonomie annoncée est de 20 heures en lecture vidéo locale, 16h en streaming ou encore 80 heures en lecture audio. Avec le modèle Plus, ces chiffres passent respectivement à 26, 20 et 100 heures.

À noter que le nouveau smartphone dispose désormais d'un son de démarrage, à la manière des Mac. Un ajout qui fait suite aux demandes de personnes ayant un handicap visuel. Il était en effet presque impossible de savoir quand un iPhone démarrait ou redémarrait. En revanche, on ne sait pas ce qui empêche Apple d'étendre cette fonction à tous les autres appareils.

L’iPhone 14 sera disponible le 16 septembre, les précommandes ouvrant vendredi. Le modèle Plus n’arrivera qu’un peu plus tard, le 7 octobre. Cinq coloris sont proposés : noir, argent, bleu, violet clair et le rouge Product(RED). Les iPhone ont tous au moins 128 Go, avec des versions 256 et 512 Go.

Quant aux prix, ils piquent : à partir de 1 019 euros pour le modèle de base et 1 169 euros pour le modèle Plus.

iPhone 14 Pro : les vraies nouveautés sont là

Le modèle Pro, notamment grâce à la nouvelle segmentation sur les puces, est mathématiquement plus attractif sur les nouveautés. Et Apple semble bien décidée à y diffuser en premier certaines technologies.

Premier gros changement, la Dynamic Island. On est donc bien sur la disparition de l’encoche au profil d’une « pillule », mais celle-ci voit sa zone s’étendre pour proposer des fonctions. Elle peut donc afficher des informations selon le contexte et s’anime selon les actions à l’écran. Si vous êtes en train d’utiliser votre téléphone, c’est elle qui s’étendra pour afficher un appel entrant.

iPhone 14 ProiPhone 14 Pro

La Dynamic Island est très probablement appelée à devenir un standard dans tous les iPhone, tellement il semble évident qu’elle a été conçue comme un pivot pour de nombreux cas, comme l’affichage de la direction suivante quand on suit un itinéraire mais que l’on se trouve dans une autre application momentanément. Elle peut également accueillir des widgets, à la manière du nouvel écran verrouillé d’iOS 16.

Pour le reste, on est toujours sur deux versions de 6,1 et 6,7 pouces, avec cette fois une luminosité de 1 600 nits pouvant grimper à 2 000, soit ce que propose l’écran pro Display XDR du constructeur. Cependant, le ProMotion, toujours réservé au modèle Pro, peut cette fois varier de 1 Hz (au lieu de 10 précédemment) à 120 Hz. Ce qui permet à l’écran de l’iPhone 14 Pro de rester toujours allumé. Un apport qui a du sens avec l’arrivée de la personnalisation de l’écran verrouillé et des widgets.

L’iPhone 14 Pro a également droit à la puce A16, la première chez Apple à bénéficier d’une gravure en 4 nm. On reste sur six cœurs pour la partie CPU, deux pour les performances et quatre pour l’efficacité. Les cœurs hautes performances sont d’ailleurs annoncés comme 20 % plus économes. Le GPU garde lui aussi ses cinq cœurs. La puce est présentée comme meilleure en tout, mais on n’a guère plus de détails pour l’instant.

iPhone 14 ProiPhone 14 ProiPhone 14 ProiPhone 14 Pro

De grosses améliorations pour la photo

Avec la Dynamic Island, l’écran toujours allumé et la puce A16, la partie photo de l’iPhone 14 Pro est l’autre gros signe distinctif vis-à-vis du modèle de base.

L’objectif grand-angle passe cette fois à 48 mégapixels (exploitables également en ProRAW), avec une optique 7 éléments, une ouverture f/1.78 et une focale de 24 mm. Il est annoncé comme 65 % plus grand. Le smartphone combine quatre pixels en un, ce qui permet – selon Apple – de capter deux fois plus de lumière que sur l’iPhone 14 de base.

Le téléobjectif est toujours de 12 mégapixels (7 éléments, ouverture f/1.78, focale 48 mm) et permet désormais un zoom optique x3. L’ultra grand-angle est de 12 mégapixels (6 éléments, ouverture f/2.2, focale 48 mm). Le flash passe à neuf LED pour améliorer l’uniformité de la lumière. L’enregistrement vidéo gagne un mode cinématique permettant de filmer en 4K à 24 ou 30 images par seconde.

iPhone 14 ProiPhone 14 ProiPhone 14 Pro

Niveau autonomie, Apple annonce jusqu’à 23 heures pour la lecture vidéo en local, 20 pour celle en streaming et 75 heures pour la musique. Ces chiffres passent respectivement à 29, 25 et 95 heures pour le modèle Max de 6,7 pouces.

L’iPhone 14 Pro est disponible en quatre coloris : violet intense, or, argent et noir sidéral. Les deux modèles seront commercialisés le 16 septembre, avec des précommandes ouvrant vendredi.

Les prix deviennent délirants

Les prix, comme on pouvait s’en douter, sont à l’avenant : l’iPhone 14 Pro débute à 1 329 euros pour le modèle 128 Go, et le Max à 1 479 euros. Avec la version 1 To, les tarifs s’envolent complètement à 1 979 et 2 129 euros, excusez du peu. D’autant que pour ces prix, il n’y a toujours pas de Wi-Fi 6E, et la 5G millimétrique reste cantonnée aux États-Unis.

Cette explosion des prix se retrouve même dans les anciens modèles. Les iPhone 12, 13 mini et 13 restent au catalogue, à des tarifs respectifs de 809, 809 et 909 euros, soit les mêmes qu’avant. L’arrivée de la gamme 14 n’entraine donc pas l’habituelle baisse constatée sur les anciens modèles. Les iPhone 11, 12 mini et 13 Pro disparaissent. L’iPhone SE subit même une augmentation de tarif, en passant de 529 à 559 euros.

L’iPhone 14 Pro apparaît donc comme le vrai nouveau smartphone d’Apple, face à un iPhone 14 un peu faible en nouveautés. Mais la hausse énorme des prix risque de mettre le smartphone hors de portée de bien des portefeuilles.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !