Avant son lancement, NVIDIA baisse de 50 $ le prix de sa console SHIELD

C'est souvent ce qui arrive quand on ne trouve pas de clients

Lors du CES, NVIDIA levait le voile sur son projet SHIELD, une console portable avec un Tegra 4 fonctionnant sous Android 4.2 (Jelly Bean). Le mois dernier, la firme lançait une campagne de précommande, aux États-Unis seulement, avec un prix de départ de 349 $. Seulement, voilà sous couvert d'avoir écouté les joueurs, la société baisse le tarif qui est désormais de 299 $.

Décidément, les marques qui dédient leurs produits aux joueurs se mettent à écouter les retours utilisateurs. Après Microsoft hier soir qui est revenu sur l'essentiel de ce qui posait problème autour de sa Xbox One, à savoir les DRM, c'est au tour de NVIDIA de prendre l'excuse de la satisfaction client pour modifier le tarif de sa SHIELD.

 

NVIDIA Shield

 

Depuis quelques semaines, les Américains peuvent en effet précommander la console de NVIDIA. Jusqu'ici le tarif était donc de 349 $, mais le caméléon vient d'indiquer sur son blog qu'il baissait le prix avant même qu'elle soit officiellement en vente, la passant ainsi à 299 $. On vous passera la tartine de crème que s'enduit la marque pour expliquer à quel point les retours des différents utilisateurs sont bons. Quoi qu'il en soit, ce mouvement de prix peut montrer plusieurs choses.

NVIDIA n'est pas plus fort que Nintendo ou Sony

Premièrement que le prix était simplement trop élevé par rapport aux autres consoles de jeu portables. En effet, là où des leaders établis comme Nintendo ou Sony n'arrivent déjà pas à trouver des clients avec des tarifs de lancement de respectivement 250 $ et 299 $, il était fort étonnant que NVIDIA arrive à percer si facilement. Même si, techniquement, ce que propose la société américaine est supérieur aux deux produits nippons, il n'en reste pas moins que les amateurs de ce genre d'appareils ne sont pas forcément les clients habituels de la marque qui sont prêts à mettre 500 $ ou 600 $ dans une carte graphique.

 

Deuxièmement, le produit n'est pas le seul sur le marché. En effet d'autres acteurs se sont déjà lancés dans l'aventure. C'est par exemple le cas d'Archos et de son GamePad, lui aussi sous Android. Certes là encore, le produit n'est pas du tout le même et la finition de NVIDIA n'a certainement rien à voir, mais entre un modèle à 179 $ et un autre 349 $, il y a un monde d'écart...

Un problème de prix ou un problème d'usage ?

Au final, la meilleure question que l'on puisse se poser face à un tel engin est certainement : pourquoi ? En effet, une tablette peut actuellement remplir le même type d'usage, tout en s'avérant moins chère et plus polyvalente, tout en étant compatible avec les manettes. Elle ne prendra certainement pas en charge les technologies de NVIDIA comme celle qui permet de diffuser un jeu depuis son PC. Mais combien de joueurs utiliseront cette fonctionnalité au final ? 

 

Enfin, il sera tout de même intéressant de voir si NVIDIA annonce quelques chiffres de ventes suite à cette opération de précommande aux États-Unis. Car si pour le moment rien n'indique que nous y aurons le droit un jour en France à cette console, il sera tout de même intéressant de savoir si un tel objet peut trouver preneur...

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !