L'annonce de Microsoft ne ressuscitera pas les « Online Pass » chez EA

Et c'est tant mieux

Le récent revirement de Microsoft concernant sa politique au sujet des jeux d'occasion sur Xbox One aurait pu inciter certains éditeurs comme Electronic Arts à ressortir leurs anciens artifices pour profiter de la manne de l'occasion. Finalement, il n'en sera rien. La firme de Redwood ne changera pas d'avis concernant les fameux Online Pass, ils sont bien « morts ».

EA Online Pass

 

Le mois dernier, quelques jours avant la conférence qui allait lever le voile sur la Xbox One, Electronic Arts annonçait vouloir mettre fin aux « Online Pass ». Pour ceux n'ayant jamais touché à un jeu de l'éditeur sur consoles, ce pass prenait la forme d'un code fourni avec chaque jeu, permettant de lier les fonctionnalités en ligne du titre à un compte PlayStation Network ou Xbox Live. Ainsi, en cas de revente d'un jeu d'occasion, l'acheteur devait se procurer un nouveau passe, moyennant  800 Microsoft Points ou 9,99 € afin de pouvoir jouer en ligne. 

 

Certains ont jugé que ce « cadeau » fait aux joueurs n'était fait qu'en raison de la politique qui allait être annoncée par Microsoft sur les jeux d'occasion quelques jours plus tard. A en croire les déclarations d'un porte-parole de la firme interrogé hier par Polygon, le récent changement de politique de Microsoft ne change rien à la décision prise le mois dernier sur les Online Pass.

 

« Il n'y a aucun changement sur notre décision d'arrêter les Online Pass. Ils sont morts », assure John Resburg, le directeur de la communication d'EA. « Comme nous l'avons dit il y a quelques semaines, aucun de nos nouveaux jeux EA n'incluera d'Online Pass et nous allons supprimer ceux dans les jeux existants. Il n'y a rien de nouveau suite aux nouvelles du jour. Nous voulons seulement clarifier le fait que cette décision prise au sujet des Online Pass a été basée sur le retour des joueurs, et il n'y a aucun changement là dessus », précise-t-il.


Cela confirme quelque peu la volonté affichée par EA de maintenir un écosystème sain pour les jeux d'occasion. On se souviendra notamment que Peter Moore, le PDG d'Electronic Arts avait assuré à la presse lors de l'E3 que l'éditeur « n'a pas effectué de lobbying agressif auprès des fabricants afin qu'ils mettent en place des limitations pour l'utilisation des jeux d'occasion ». Quoi qu'il en soit, on notera seulement que pour une fois, la démarche d'EA va dans le sens du consommateur, et ce n'est pas plus mal.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !