Le retrogaming et l’indispensable travail de mémoire

Ou quand être retro et moderne, c’est bat !
Le retrogaming et l’indispensable travail de mémoire

Suite à notre article sur les consoles de retrogaming, nous nous sommes interrogés sur le travail de mémoire autour du jeu vidéo. Qui œuvre à sauvegarder ce patrimoine ? Quel soutien offre le secteur public ? Nous avons échangé avec Cyril Imbert, président de DotEmu, et Olivier Cassou, directeur de la publication d’Abandonware France.

Commençons par tordre le cou à quelques idées reçues ; le cinéma, à ses débuts, faisait peu de cas des œuvres produites. Selon les sources, entre 75 et 90 % des films tournés avant 1930 ont été détruits du fait de l’instabilité des films nitrates, aussi appelé films flammes, ou du manque d’intérêt porté à ses ouvrages voués à la destruction.

Même les films modernes, entassés sur un système de bande magnétique nommé LTO (Linear Type-Open), moins couteux et plus durable que la pellicule, sont soumis à l’obsolescence de ce support. En effet, il en sort régulièrement de nouvelles générations incompatibles avec les précédentes. Le coût du transfert est alors mirobolant. Le livre est mieux loti aujourd’hui, facile et peu encombrant à stocker en numérique, mais la bibliothèque d’Alexandrie, à elle seule, nous rappelle combien d'œuvres essentielles ont disparu depuis l’émergence de l’écriture.

Le jeu vidéo accuse seulement cinq décennies et beaucoup travaillent depuis plus de 20 ans à la sauvegarde de ce patrimoine, mais la préservation et la course contre le temps sont loin d’être gagnées.

Les particuliers et le monde associatif à la rescousse

Pendant près de 30 ans, le jeu a plus été considéré comme un jouet que comme un produit culturel. Les nouvelles générations de consoles chassaient les précédentes en ressortant quelques titres modernisés si l’éditeur sentait un potentiel commercial, mais une bonne partie de la ludothèque était vouée à disparaitre avec l’obsolescence du matériel. Heureusement, ces vieilles machines tiennent encore la route aujourd’hui et s’arrachent à prix d’or sur le marché des collectionneurs.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !