La CNIL irlandaise écope d'un « Big Brother Awards »

Pour l'ensemble de son oeuvre
Droit 2 min
La CNIL irlandaise écope d'un « Big Brother Awards »
Crédits : Google Street View

Ayant opté pour un régime fiscal particulièrement favorable aux sociétés privées, l'Irlande est devenue le siège social européen des principales entreprises américaines. De son côté, des ONG avancent que cela expliquerait ce pourquoi son autorité de protection des données personnelles serait si laxiste envers les GAFAM. Celle-ci vient pour l'occasion de remporter un prix symbolique. 

La Commission irlandaise de protection des données (DPC) vient de se voir attribuer un Big Brother Awards (BBA) « pour l'ensemble de son oeuvre » par un jury allemand composé de membres de l'ONG Digitalcourage, des hackers du Chaos Computer Club, de la Ligue internationale des droits de l'homme, de l'Association allemande pour la protection des données, et d'autres organisations.

Les BBA récompensent les entreprises et administrations s'étant illustrées par leur impact négatif sur la protection de la vie privée. Le jury, en l'espèce, a voulu récompenser ce qu'il qualifie de « sabotage continu des efforts visant à faire respecter la législation européenne sur la protection des données » : 

« Et comme cette autorité de contrôle de la protection des données en Irlande le fait avec tant de méthode, depuis tant d'années et avec une telle créativité kafkaïenne, la catégorie "Government and Administration" ne suffira pas. Ce pourquoi nous lui attribuons un prix "Lifetime Achievement". »

Il lui reproche en effet d'agir avec « des années de retard », d'opposer « un refus de facto de traiter les plaintes », de multiplier les « ruses bureaucratiques », d'appliquer des « coûts dissuasifs pour les plaignants » et de faire montre d' « un manque de coopération avec les collègues européens » : 

« La chef de la Commission, Helen Dixon, agit de manière erratique et réagit agressivement aux critiques. La Commission qu'elle dirige ne laisse aller nulle part la législation européenne sur la protection des données, face à ceux qui ont le plus besoin d'un contrôle strict : Google, Facebook, Apple, Microsoft, etc. »

Le RGPD a un problème : l'Irlande

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !