Et voici les micronovae, « un nouveau type d'explosion stellaire »

C'est pas la taille qui compte !
Tech 3 min
Et voici les micronovae, « un nouveau type d'explosion stellaire »
Crédits : ESA

On connaissait depuis longtemps les novae et supernovae ; on a maintenant les micronovae. Mais attention prévient le CNRS : « si une micronova est bien une petite nova, elle n’est en rien une "minuscule" supernova ». C'est l'occasion de revenir sur un vocabulaire parfois trompeur autour de ces explosions cataclysmiques. 

Commençons donc par quelques bases, avec la définition d'une nova. Selon le Larousse, il s'agit d'une « étoile qui devient brusquement beaucoup plus lumineuse (semblant constituer une étoile nouvelle), puis reprend lentement son éclat primitif ».

Allez on décline : nova, novae...

Le nom nova est issu du latin, et signifie (roulement de tambours) nouveau. Petite digression : le mot venant du latin, on peut parler de novae ou de novas au pluriel.

Cette appellation vient du fait que les astronomes qui les découvraient pensaient (à tort) qu'il s'agissait de nouvelles étoiles. « On s’est ensuite rendu compte que ce n’était pas le cas, mais le terme est resté pour décrire toutes les explosions de matière accumulée à la surface d’une naine blanche », explique Jean-Pierre Lasota (directeur de recherche à l’Institut d’astrophysique de Paris).

Les novae se trouvent dans un système binaire, dont l’un des deux astres est une naine blanche. Cette dernière est très dense – imaginez la taille d'une planète comme la Terre avec la masse de notre Soleil – qui est arrivé au stade final de son évolution d'étoile de « petite » masse.

« Une naine blanche est si dense que sa gravité est capable d’aspirer la matière de son compagnon proche. Quand cette matière tombe sur la naine blanche, elle s’échauffe fortement ; elle rayonne une énergie si importante qu’elle déclenche une explosion thermonucléaire (1 000 km/s), "cataclysmique", provoquant une brutale augmentation de luminosité de l’étoile  », explique l'Observatoire de Paris

Les novae classiques peuvent se produire de manière récurrente (et elles ne s'en privent d'ailleurs pas), avec une période oscillant entre des dizaines et des centaines de milliers d'années ; le temps de récupérer de la matière à son compagnon de voyage qu'elle vampirise au fil des siècles. 

...supernova, supernovae

Vous l'aurez certainement compris, une supernova est un phénomène encore plus puissant... et c'est peu de le dire : « À son maximum d'éclat, une supernova rayonne autant qu'une galaxie », indique l'Observatoire de Paris. Ce sont des phénomènes parmi les plus puissants de l'Univers, qui résultent « de l'explosion globale d'une étoile. Les supernovae sont donc très brillantes, puisque c'est toute l'énergie contenue dans l'étoile qui est libérée en une fois ».

Il existe deux types de supernovae :

  • type I ; elles « résultent comme les novae d'un transfert de masse entre les deux composantes d'un système binaire  ».
  • type II : elles « correspondent à la fin de vie normale d'une étoile de masse supérieure à 9 masses solaires, dont le coeur s'effondre en une étoile à neutrons ou un trou noir, et dont les couches externes sont expulsées violemment ».

Et voici maintenant les micronovae... pas si « micro » que ça

Jusque-là rien de neuf dans l'Univers. Mais c'était sans compter sur les micronovae. N'allez pas croire qu'il s'agit de petites explosions : malgré leur nom, ce sont des événements massifs. 

Des scientifiques de l'Observatoire Européen Austral (ESO) annoncent avoir observé ce nouveau type d'explosions stellaires : elles « se produisent à la surface de certaines étoiles et peuvent chacune brûler environ 3,5 milliards de Grandes Pyramides de Gizeh de matière stellaire en seulement quelques heures », soit environ 20 000 000 milliards de kg de matière. Excusez du peu ! 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !