Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

PRISM : un message « top secret » pour Edward Snowden, chiffré via GnuPG

Ceci n'est pas une carte postale

Alors que l'affaire PRISM n'en finit pas de faire couler de l'encre, nos confrères de Wired viennent d'adresser publiquement un message « top secret » à Edward Snowden, l'homme qui est à l'origine de ces révélations. Il prend la forme d'une publication classique sur le site, mais chiffrée à l'aide de GnuPG, une manière de s'assurer que seul son destinataire peut le lire... et pas la NSA.

PRISM Wired

 

Comme nous le répétons régulièrement dans nos colonnes, un mail peut-être assimilé à une carte postale, tout du moins au niveau de la confidentialité et de la sécurité des données. Difficile donc en pleine affaire PRISM de faire confiance à ce moyen de communication pour un échange d'informations sensibles.

 

Nos confrères de Wired ont visiblement un message important à faire passer à Edward Snowden et ils souhaitent qu'il reste secret. Pour cela, ils ont décidé d'utiliser GnuPG qui se base sur OpenPGP. Le principe de fonctionnement est simple puisqu'il s'agit d'un chiffrement asymétrique (voir ce dossier) : chaque utilisateur dispose d'une paire de clés, une privée et une publique. Cette dernière a deux utilités : permettre à un tiers de chiffrer un message que vous seul pourrez lire, ou de vérifier que vous êtes bien l'auteur d'un message que vous aurez signé. 

 

Ainsi, il suffit d'utiliser la clé publique d'Edward Snowden pour lui envoyer un message qu'il sera le seul à pouvoir déchiffrer. Notez que, comme nous le précisent nos confrères du Huffingtonpost, Snowden semble privilégier ce mode de communication depuis qu'il a commencé ses révélations. C'est donc ce que nos confrères de Wired ont décidé d'utiliser pour contacter Edward Snowden, leur permettant de tout simplement le publier via leur site.

 

Si la clé publique du journaliste était indiquée dans l'URL de l'article, l'histoire ne dit pas comment il a obtenu et vérifié la véracité de celle de Snowden aka Verax afin de chiffrer ce message. Il est en effet difficile dans ce genre de cas de se limiter à la fameuse « toile de confiance » et rien ne dit que celle-ci est bien la sienne. Reste à voir, donc, si le message pourra être lu, et si une réponse finira par arriver.

174 commentaires
Avatar de Bidulbuk INpactien
Avatar de BidulbukBidulbuk- 15/06/13 à 12:35:33

erFhkMlW5IV5z !! G1BEO5 ?TetyM66hAZid/ :D

Qw dFzlD W3wHQoYJdJWc ZEYY0tGWbL3 :francais:

Avatar de Malesendou INpactien
Avatar de MalesendouMalesendou- 15/06/13 à 12:37:24

Je sais pas pourquoi, mais y a coté bidon à tout ça... Tout est ultra top secret mais ça en parle comme au bar du coin de la rue...

Avatar de null INpactien
Avatar de null- 15/06/13 à 12:38:00

Bidulbuk a écrit :

erFhkMlW5IV5z !! G1BEO5 ?TetyM66hAZid/ :D

Qw dFzlD W3wHQoYJdJWc ZEYY0tGWbL3 :francais:

Roh point Godwin !

ah non attends ..

Troll du Samedi !!

et merde non , je re-déchiffre.. +1 !

Avatar de Zyami Abonné
Avatar de ZyamiZyami- 15/06/13 à 12:42:11

Malesendou a écrit :

Je sais pas pourquoi, mais y a coté bidon à tout ça... Tout est ultra top secret mais ça en parle comme au bar du coin de la rue...

Que ce soit bidon ou pas, tu peux être sur qu'il y a déjà plusieurs personnes et plusieurs ordis entrain de bosser dessus à la NSA.
Au final ces personnes ne bossent pas à d'autres pistes le concernant, donc bidon ou pas bidon, Wired a eu ce qu'il voulait.

Édité par Zyami le 15/06/2013 à 12:42
Avatar de okeN INpactien
Avatar de okeNokeN- 15/06/13 à 12:50:45

Mh une news sur un message qu'on ne peu pas lire et qui nous est pas adressé... Je suis perplexe quand à l'utilité de la chose :keskidit:

Édité par Oken le 15/06/2013 à 12:51
Avatar de arno53 INpactien
Avatar de arno53arno53- 15/06/13 à 12:52:05

Malesendou a écrit :

Je sais pas pourquoi, mais y a coté bidon à tout ça... Tout est ultra top secret mais ça en parle comme au bar du coin de la rue...

Ce qui est marrant c'est que ça existe depuis plusieurs décennie (en suivant l’évolution technique bien évidemment) mais la plupart des journalistes hors du milieu de l'informatique ont l'air d’être choqué :francais:

article intéressant sur tout ca sur reflets.info

Ca se trouve le message c'est juste "F*ck the NSA" :transpi:

Édité par arno53 le 15/06/2013 à 12:53
Avatar de Malesendou INpactien
Avatar de MalesendouMalesendou- 15/06/13 à 12:57:04

arno53 a écrit :

Ce qui est marrant c'est que ça existe depuis plusieurs décennie (en suivant l’évolution technique bien évidemment) mais la plupart des journalistes hors du milieu de l'informatique ont l'air d’être choqué :francais:

article intéressant sur tout ca sur reflets.info

Ca se trouve le message c'est juste "F*ck the NSA" :transpi:

Bon article effectivement.

Zyami a écrit :

Que ce soit bidon ou pas, tu peux être sur qu'il y a déjà plusieurs personnes et plusieurs ordis entrain de bosser dessus à la NSA.
Au final ces personnes ne bossent pas à d'autres pistes le concernant, donc bidon ou pas bidon, Wired a eu ce qu'il voulait.

Je ne parle pas que de cet article précisément.

Édité par Malesendou le 15/06/2013 à 12:57
Avatar de Rokin INpactien
Avatar de RokinRokin- 15/06/13 à 12:59:27

et l'envoie de la clé à était fait par mail, comme ça le nsa à juste eu à aller la piocher sur son compte flashé et peu lire le truc tranquillement :francais:

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 15/06/13 à 13:00:45

Les principaux intéressés (Google, Facebook,...) ont démenti toutes ces accusations. Je me demande donc qui dit la vérité, après tout je ne sais pas qui est ce M. Snowden donc je n'ai aucune raison de lui faire confiance, pas plus qu'aux autres.

Et si les accusations sont avérées, c'est très risqué pour elles de prendre la défense de l'accusation mensongère, car tôt ou tard on saura la vérité. Le mensonge sera pire que la faute, une sorte de syndrôme Cahuzac...

quant à l'actu, ben ouais, le gars communique en chiffré, il vaut mieux pour lui, surtout pour des conversations privées... On n'apprend pas grand-chose, à moins que vous ayez la clé pour suivre les discussions ? Sinon aucun intérêt :dors:

Édité par jarodd le 15/06/2013 à 13:02
Avatar de arno53 INpactien
Avatar de arno53arno53- 15/06/13 à 13:06:01

][

Malesendou a écrit :

Bon article effectivement.

Je ne parle pas que de cet article précisément.

Effectivement ce site fait un très très bon travail journalistique. Ils se blindent de preuves en cas de procès etc ... c'est un peu le mediapart de l'informatique .. en mieux :transpi:

Sinon j'ai aussi vu que les sociétés américaines prévenaient les agences gouvernementales en priorité lors de la découverte de faille dans leurs produitshistoire qu'elles servent un peu avant la parution du fix ... Sans compter que la NSA & co doivent en chercher aussi de leur coté pour faire le petit Stuxnet, Flame, Duqu etc ..

Y'a pas a dire le patriotisme c'est beau :iloveyou:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 18