Numericable compterait rentrer en bourse dès cette année

C'est la mode de chez nous

Alors que SFR pourrait entrer en bourse dans les deux ans qui viennent, l'opérateur Numericable se prépare déjà à une introduction pour cette année. Selon plusieurs sources différentes de Reuters, la banque Rothschild a été mandatée en ce sens par les trois fonds propriétaires du câblo-opérateur.

Numericable 

Une valorisation de 5 milliards d'euros 

En avril dernier, l'agence de presse Reuters annonçait déjà la volonté de Numericable d'entrer en bourse. Nous parlions alors à l'époque d'une valorisation de 4 milliards d'euros et d'un possible départ de Cinven, les parts de ce dernier étant rachetées par les deux autres grands actionnaires du groupe, l'Américain Carlyle et le Luxembourgeois Altice. Deux mois plus tard, la nouvelle n'a pas été enterrée et l'agence avance désormais une valorisation de 5 milliards d'euros.

 

Selon Reuters, la banque Rothschild n'a été mandatée qu'à des fins de conseil. D'autres banques devraient ensuite intervenir pour épauler cette introduction en bourse, majeure pour le futur de la société, dès lors que le projet de fusion avec SFR a avorté. L'an passé, nous avions d'ailleurs appris que les banques JP Morgan, Goldman Sachs et Morgan Stanley avaient été contactées afin de travailler sur le dossier d'une possible fusion entre SFR et Numericable.

Pas de revente à l'horizon

Cette nouvelle intervient alors que Vivendi tente d'établir une nouvelle stratégie pour SFR. Qui plus est, le marché des câblo-opérateurs est très mouvementé depuis plusieurs mois. L'Américain Liberty Global vient ainsi de croquer pour près de 23 milliards de dollars le câblo-opérateur Virgin Media, très présent au Royaume-Uni. Une opération importante qui permet à ce nouveau groupe de compter environ 25 millions de clients à travers le monde. Toujours dans le même secteur, Vodafone étudierait le rachat du câblo-opérateur allemand Kabel Deutschland pour une somme qui avoisinerait les 10 milliards d'euros.

 

Pour le moment, Numericable n'est pas à vendre. Rappelons toutefois qu'en 2007, une rumeur laissait entendre que le fonds Cinven cherchait à céder le câblo-opérateur pour 3 milliards d'euros. Une information aussitôt démentie par Numericable, ce qui s'est effectivement confirmé par la suite. Toutefois, Cinven et Altice sont présents au sein de la société depuis déjà neuf longues années. Il ne serait donc guère étonnant que ces sociétés souhaitent un jour prochain céder leurs parts aux plus offrants. Encore faut-il qu'une occasion se présente. En attendant, la piste boursière semble être la plus sérieuse. Carlyle pourrait d'ailleurs en profiter pour se désengager.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !