Android pour les jeunes hommes, l'iPhone pour les plus aisés et éduqués

Caricatural vous dites ?

Si, outre-Atlantique, Android domine iOS, de fortes différences existent parmi la population selon l'âge, le niveau d'éducation ou encore les revenus annuels d'après une récente étude d'eMarketer. Et sans surprise, le smartphone d'Apple attire avant tout les plus aisés.

iphone5

Des différences parfois marquées

En 2006, Apple était décrite comme une société avant tout exploitée par les personnes d'âge mur suite à un sondage montrant que la moitié des Mac était utilisée par des personnes de 55 ans et plus. Depuis, l'iPhone et l'iPad ont envahi les foyers, et Apple s'est franchement rajeuni. L'an passé, nous apprenions que la firme de Cupertino était désormais bien plus présente chez les 18-34 ans et surtout les 35-49 ans que les 50 ans et plus.

 

Aujourd'hui, si l'on s'intéresse uniquement à l'iPhone, le constat est similaire : l'étude d'eMarketer montre bien que les jeunes sont plus nombreux que les moins jeunes à l'adopter, ce qui n'a rien d'une surprise en soi, puisque cette tendance est la même pour n'importe quel smartphone. Les données de l'institut montrent toutefois que pour une même catégorie d'âge, les 18-34 ans, sont massivement sur Android (à plus de 40 %), contre un peu plus de 30 % pour l'iPhone. A contrario, les 55-64 ans sont plus sous iOS (19 %) qu'Android (17 %). Un écart qui se creuse parmi les 65 ans et plus, avec seulement 7 % d'entre eux sous Android, contre 11 % pour l'iPhone.

 

eMarketer etude iphone android USA

Plus l'on est riche et éduqué, plus l'iPhone attire

La logique est équivalente si l'on prend en compte le niveau d'éducation. Les Androphones devancent largement l'iPhone parmi ceux ayant arrêté l'école assez jeune : 25-27 % pour Android, 11-17 % pour l'iPhone. L'écart se resserre ensuite parmi ceux ayant réalisé quelques courtes années à l'université (31 % vs 27 %). Quant à ceux ayant fait de longues études, ils sont de loin les plus gros consommateurs de l'iPhone (38 %), Android ne récoltant que 29 % des suffrages sur cette catégorie de personnes.

 

Sans surprise, au regard du paragraphe ci-dessus, il n'y a donc rien d'étonnant à ce que les grilles de salaires suivent la même logique. Android écrase ainsi iOS parmi les foyers touchant moins de 30 000 dollars par an, avec un taux de pénétration de 28 % contre 13 % pour l'iPhone. L'écart est ensuite bien plus faible pour ceux touchant entre 30 000 et 75 000 dollars par an. Par contre, les foyers à plus de 75 000 dollars préfèrent à 40 % la Pomme, tandis qu'Android ne recueille que 31 % de leurs voix.

Un profil type plus précis pour l'iPhone que pour Android

Au final, si l'on compile toutes ces données, nous pouvons donc remarquer que l'utilisateur type d'Android est un homme âgé entre 18 et 34 ans, sans réelle distinction en matière de revenu et de niveau d'études. A contrario, pour l'iPhone, le profil est plus marqué. L'appareil est ainsi plutôt utilisé par une jeune femme, gagnant très bien sa vie et ayant fait de longues études. Dès lors qu'Apple ne fournit en nu aucun appareil à très bas prix, contrairement aux Androphones, un tel constat a du sens.

 

Rappelons que selon de récents sondages, l'iPhone est en ce début d'année le smartphone numéro un aux États-Unis, mais Android domine iOS grâce aux nombreux constructeurs partenaires. En France, l'an passé, Samsung a devancé Apple. Une performance réalisée par le Sud-Coréen dans la plupart des grands pays du globe hormis au Japon, où Apple est le roi incontesté. En Chine, le plus grand marché au monde pour les smartphones, Android écrase toutefois la concurrence.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !