Apple présente son nouveau système d'exploitation : OS X Mavericks

Fini les chats, bonjour les spots de surf

Apple a ouvert les annonces sur ses produits lors de la grand-messe de la WWDC avec son système d’exploitation : OS X. La future version a désormais un nom et ce ne sera désormais plus un félin puisqu’il s’agit de Mavericks.

Mavericks

Des onglets et des tags pour le Finder

L’objectif d’OS X Mavericks est avant tout, selon Apple, d’augmenter la réactivité du système. Mais le système va proposer de nouvelles fonctionnalités, et une partie est déjà concentrée dans le Finder. Cet explorateur de fichiers va ainsi gagner deux nouveautés importantes : les onglets et les tags. Les premiers permettront évidemment d’avoir plusieurs zones au sein de la même fenêtre, chacune disposant de son propre affichage et de sa présentation. Les tags sont quant à eux un moyen d’identifier des documents, puis de les regrouper via des labels situés dans la colonne de gauche.

 

Maverick Finder OS X

 

L’arrivée des onglets notamment va permettre au Finder d’être exécuté en plein écran. Chaque onglet peut être renommé et le Finder propose une fonctionnalité permettant de regrouper toutes ses fenêtres en une seule.

 

La gestion des écrans multiples va quant à elle être nettement améliorée, et les utilisateurs soupireront sans doute un « enfin ». Chaque écran peut posséder maintenant son propre Dock ainsi que la barre de menu. Mission Control a été mis à jour pour tirer parti, et chaque écran peut avoir une application en plein écran, les documents pouvant alors être déplacés d’un écran à un autre. Constat identique pour la télévision si une Apple TV est présente.

Optimisations et meilleures performances 

Les optimisations sont de la partie, une obligation quand on parle d’augmenter la réactivité. Apple indique avoir particulièrement travaillé la rapidité que met le système à repasser en pause après avoir effectué un calcul. Concernant la 3D, l’accélération graphique et donc les jeux, beaucoup seront en outre ravis d’apprendre que Mavericks gère enfin OpenGL 4.0.

 

Apple Nap Safari

 

Safari de son côté subit de profonds changements sous le capot. Première conséquence : chaque onglet sera isolé dans son propre processus. Le nouveau Safari se veut également beaucoup plus rapide et Apple n’hésite pas à annoncer que les performances en JavaScript sont 1,44 fois meilleures que dans Chrome. Cependant, la firme ne parle que du SunSpider et il faudra bien entendu vérifier ce qu’il en est dans la pratique. Safari a été l’occasion d’ailleurs de montrer une nouvelle capacité d’OS X baptisée App Nap : recouvert par une fenêtre d’iTunes, Safari a vu son taux d’occupation CPU baisser drastiquement.

Le retour du Trousseau synchronisé dans iCloud 

Mavericks sera également l’occasion de voir le retour d’une fonctionnalité qui avait disparu avec MobileMe : le Trousseau synchronisé. Il pourrait retenir les réseaux Wi-Fi qui auront été rejoints, les sites web visités et ainsi de suite. Compte iCloud oblige, cette synchronisation sera étendue à tous les appareils compatibles. Safari gagne en outre la possibilité de générer un mot de passe pour l’utilisateur. Les cartes bancaires peuvent être également enregistrées, mais pas leur code de sécurité.

 

Apple Cloud Chain

 

Les notifications gagnent elles aussi quelques raffinements. Elles deviennent pour commencer plus actives : l’utilisateur pourra répondre directement à un tweet, les appels FaceTime pourront être répondus automatiquement, les emails pourront directement être effacés, de même pour les SMS via iMessage et ainsi de suite. Enfin, le nouvel OS X sera capable de recevoir les notifications d’iOS.

L'arrivée prévisible d'iBook et de Plans 

Deux rumeurs concernant Mavericks ont été confirmées : l’arrivée de Plans et d’iBook. Le maniement global de ces applications ne réserve aucune surprise et tout ce que l’on peut en attendre est présent. Mais si l’intégration de Plans sera évidemment utile à de nombreux utilisateurs, celle d’iBook nous paraît beaucoup plus anecdotique.

 

iBooks

 

La synergie des applications et services est démontrée par la nouvelle version du calendrier. En fonction du nombre de détails inscrits dans un rendez-vous, l’application pourra fournir un ensemble d’informations. Par exemple, la météo du lieu où l’utilisateur doit se rendre, le temps qu’il mettra en voiture et ainsi de suite.

 

En clair, Mavericks reste une évolution en douceur comme Apple les fait habituellement. Pas de modification majeure, notamment sur l’interface, mais un ensemble de nouvelles fonctionnalités qui devraient faciliter la vie au quotidien… pour peu qu’on en ait l’utilité. Une bêta du système sera disponible dès aujourd’hui, tandis que la version finale est attendue pour cet automne.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !