La fréquentation des services illégaux progresse selon le SNEP

Surtout les services hors P2P

Dans son bilan du premier trimestre publié il y a quelques heures à peine, le Syndicat National de l'Edition Phonographique (SNEP) a tenté d'expliquer pourquoi le marché numérique était en berne. Le Syndicat en a profité pour annoncer que si le P2P est en recul (effet Hadopi ?), les autres moyens d'obtenir des fichiers illégalement sont en forte hausse.

SNEP Q1 2013 

Le numérique en baisse 

Avec 107,9 millions d'euros de chiffre d'affaires, le marché de la musique a affiché une baisse de 6,7 % au premier trimestre. Et contrairement aux années précédentes, ce trimestre n'a pas été tiré vers le bas par une forte chute des ventes de CD compensée en partie par les ventes numériques. En effet, si les CD ont bien régressé de 7,3 % pour atteindre 77 millions d'euros (dont à peine 200 000 euros pour les singles, en voie d'extinction), le numérique a lui aussi souffert, avec une diminution des résultats de 5,2 %, pour un chiffre d'affaires de 30,9 millions d'euros. Cela signifie donc que le numérique a représenté 28,6 % des ventes (en valeur) sur ce trimestre.

 

Le SNEP explique ce recul par deux facteurs. Le premier est le léger conflit avec YouTube qui a durant quelques mois mis en pause les paiements de ce dernier. Un accord a toutefois été trouvé en avril dernier, ce qui devrait permettre au marché de retrouver des couleurs, YouTube représentant 54 % de l'audience des sites légaux référencés par le Syndicat. Le second facteur est le non-renouvellement d'une opération spéciale d'une maison de disque opérée l'an passé et qui avait tiré les ventes vers le haut. « En l’absence de ces deux phénomènes conjoncturels le marché numérique, le marché numérique aurait été stable » assure le SNEP. Le bilan du deuxième trimestre nous en dira un peu plus. La sortie du dernier album des Daft Punk (Random Access Memories) pourrait de surcroît avoir un poids important sur le secteur.

Le streaming audio représente plus d'un tiers du marché numérique 

Du côté des téléchargements, ils n'ont généré que 16,4 millions d'euros, en baisse de 5,3 %. Le streaming audio, représenté principalement par Deezer et Spotify, continue de progresser avec 11 millions d'euros (+2,1 %), loin devant la téléphonie mobile (2,7 millions) et le streaming vidéo (0,8 million). Ces chiffres nous permettent de savoir que le streaming audio représente désormais 35,5 % des revenus totaux du numérique, derrière les téléchargements (53 %) et donc devant la téléphonie mobile (8,7 %).

 

Le SNEP livre d'autres données intéressantes sur les téléchargements. Après un pic en décembre dernier où le marché a représenté 11,755 millions d'euros uniquement sur ce mois, le secteur a régressé pour atteindre 10,3 millions d'euros en janvier, 9,1 millions en février et 10,1 millions en mars. Et si entre avril 2012 et avril 2013, le marché a légèrement régressé (-3,3 %), il a surtout chuté de 22 % entre janvier et avril 2013.

Malgré la chute du P2P, l'illégal ne faiblit pas

Enfin, telle une claque assenée à l'Hadopi, le SNEP, sans citer ses sources, affirme que la fréquentation des services illégaux est passée de 10 millions de visites en janvier 2010 à 10,7 millions trois ans plus tard, soit une progression de 7 %. Certes, la part du P2P a chuté, passant de 68 à 43 % de la fréquentation, mais les autres moyens (téléchargements directs, streaming, newsgroups, etc.) ont plus que compensé le recul du pair à pair. Preuve qu'avec Hadopi, l'accès illégal au fichier n'a fait que se déplacer. On pourra toutefois faire remarquer que l'usage du P2P n'est pas toujours fait dans un but illégal.

 

SNEP Q1 2013 

 

On notera enfin que l'une des priorités du SNEP est de « maintenir un dispositif assurant efficacement la protection du droit de propriété intellectuelle sur Internet ». Un objectif qui fait écho à la mort programmée d'Hadopi et à la reprise de ses tâches.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !