NVIDIA annonce sa GeForce GTX 660 à 229 € et sa GTX 650

Mais la seconde, il faut la planquer, pour le moment

Comme prévu, c'est aujourd'hui que NVDIA décline Kepler dans son coeur de gamme avec deux nouvelles puces, et lance ses nouvelles GeForce GTX 650 et 660. Si la première n'est évoquée que discrètement, c'est pour ne pas faire d'ombre à la seconde qui devrait être massivement testée et annoncée par les partenaires dans la journée. Son tarif est d'ailleurs celui d'un produit pensé pour une majorité de joueurs : 229 €, selon NVIDIA.

Comme le détaille pour une fois assez franchement NVIDIA, Kepler avait un souci majeur : une seule puce était proposée jusqu"à lors, déclinée jusqu'à l'os (la GTX 660 Ti ayant presque été le produit de trop), le tout en restant à un tarif qui n'était pas celui visé par la plus grande partie des acheteurs potentiels.

Kepler attaque enfin la tranche des 200 €

NVIDIA GeForce GTX 650 660 GK106 GK107 NVIDIA GeForce GTX 650 660 GK106 GK107

 

Ainsi, il fallait rapidement annoncer de nouvelles puces, ce qui est le cas avec les GK106 et GK107 qui sont annoncées aujourd'hui. Si la première, qui est au coeur de la GeForce GTX 660, semble raisonnable au niveau du nombre d'unités proposées et des performances qui devraient en découler, ce n'est pas le cas de la seconde qui a subi des coupes un peu plus drastiques.

 

Dès lors, on comprend qu'elle n'ait pas eu les faveurs de NVIDIA, qui cherche à tout prix à ne pas voir la GeForce GTX 650 testée en même temps que la GTX 660 pour ne pas « brouiller le message » :

 

NVIDIA GeForce GTX 650 660 GK106 GK107 NVIDIA GeForce GTX 650 660 GK106 GK107

 

Avec le GK106, on passe donc à 5 SMX, pour un total de 960 CUDA Cores, 80 unités de textures, et 24 ROPs. Ce dernier n'évolue donc pas par rapport à la GTX 660 Ti, pour le reste, la baisse est de 28,5 % (1134 CUDA Cores et 112 TU). Le tout est à peine compensé par la fréquence puisque l'on passe de 915 / 980 MHz pour le GPU avec et sans Boost à 980 / 1033 MHz (+ 5 à 7 % environ).

GTX 660 : nouvelle puce, taillée pour le segment visé... ce que la 660 Ti aurait du être ?

Du côté de l'interface mémoire, on retrouve un bus de 192 bits malgré la présence de 2 Go de GDDR5. Pour cela, NVIDIA continue d'utiliser trois contrôleurs mémoire. L'un gérant 1 Go et les deux autres 512 Mo. Le caméléon indique que le fonctionnement de la carte lui permet d'agir comme si elle disposait de 1,5 Go tout en ayant une réserve de 512 Mo accessible en cas de besoin. On ne sait pas si un fonctionnement symétrique avec 3 Go sera proposé comme c'est parfois le cas pour la GTX 660 Ti. 

 

La fréquence de fonctionnement de l'ensemble est toujours le même : 3004 MHz pour une bande passante annoncée de 144,2 Go/s. Le cache L2 reste lui aussi, logiquement, à 384 ko. 

 

NVIDIA GeForce GTX 650 660 GK106 GK107

 

Le tout tient au final dans une puce bien plus compacte, puisque composée de « seulement » 2,54 milliards de transistors, contre 3,45 précédemment. On est néanmoins légèrement au-dessus de ce que proposaient les GF104 et GF114 des GTX 460 / 560 puisqu'il était alors question de 1,95 milliard.

 

Pour autant, NVIDIA nous annonce des performances largement revues à la hausse par rapport à ces modèles, le tout avec une consommation limitée puisqu'il est question d'un TDP de 140 watts seulement. L'intérêt du 28 nm se fait donc une nouvelle fois sentir.

 

GeForce GTX 660

 

Un seul connecteur PCIe à six broches est d'ailleurs nécessaire. La carte reprend pour sa part le design des GTX 660 Ti et 670, ainsi que le système de refroidissement qui n'est pas connu pour son silence absolu. Les partenaires de NVIDIA devraient néanmoins proposer de très nombreux produits à leur sauce afin de se démarquer les uns des autres. 

 

La connectique reprend le quatuor de ports habituel : double DVI-DL, HDMI et DP. Un pont SLi est aussi proposé.

 

GeForce GTX 660

La concurrence des Radeon HD 7800 va se faire plus que rude

Côté tarif, NVIDIA nous annonce 229 € au compteur, ce qui nous semble plutôt compétitif. Il faudra néanmoins voir ce qu'il en est dans la pratique, et si cela n'est pas réservé à une unique carte dans certains magasins. Cela avait été le cas pour la GTX 660 Ti à 279 €, que l'on ne trouve quasiment jamais à ce tarif et avec un seul modèle ou presque.

 

Mais jusqu'à 250 €, cette carte devrait avoir son intérêt pour les joueurs, NVIDIA visant ici surtout les amateurs du 1080p. Il faudra néanmoins que la marque et ses partenaires limitent leurs ardeurs, car du côté de chez AMD, la Radeon HD 7850 qui est annoncée comme la carte à abattre est proposée pour 160 € dans certains cas. 

 

La Radeon HD 7870 qui pourrait être meilleure en terme de performances, elle, s'affiche le plus souvent à 229 € mais commence à chuter à 189 € dans certains rares cas. Si cette GTX 660 risque d'avoir quelques atouts pour se mettre en avant, elle aura donc une marge de manoeuvre limitée pour séduire les joueurs en masse.

GeForce GTX 650 : presque tout est divisé par trois, espérons que le prix aussi

Il faudra aussi voir ce qu'il en est de la GTX 650 et son GK107. Avec seulement 2 SMX, 384 unités de traitement, 32 unités de texturing, 16 ROPs et une fréquence de 1058 MHz (pas de Boost proposé), elle sera bien moins performante et devra donc être bien plus attractive en terme de prix.

 

NVIDIA GeForce GTX 650 660 GK106 GK107

 

Avec près du tiers de ses unités décimées, le bus mémoire limité à 128 bits, la présence de seulement 1 Go de GDD5 dans certains cas, l'absence de pont SLi, la connectique moins importante (2x DVI-DL et 1x Mini HDMI), on est en droit de s'attendre à la voir arriver sous la barre des 100 €.

 

Mais NVIDIA ne nous a pas donné d'indications sur ce modèle pour le moment. Nous tenterons néanmoins de revenir dessus au plus vite sur ce modèle au TDP de 64 watts pouvant être plutôt adapté à des machines compactes ou des PC de salon, pour ceux qui ne veulent pas forcément jouer avec des réglages trop importants, en 1080p ou ceux ne visant que le 720p. 

 

GeForce GTX 650

 

Il sera d'ailleurs intéressant de voir si la présence de GDDR5 seulement se retrouve dans la pratique... ou pas.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !