Google voit son chiffre d'affaires mais aussi ses coûts fortement progresser

Le poids de Motorola

Outre Microsoft, Google a aussi dévoilé les résultats financiers de son premier trimestre 2013 hier soir. Son chiffre d'affaires a ainsi fortement augmenté, en partie du fait de l'intégration de Motorola. Quant à son bénéfice net, il a progressé d'une façon moins marquée, là encore du fait de Motorola.

La publicité reste toujours la source principale de ses résultats, malgré Motorola.

Des dépenses qui augmentent 

Avec 13,969 milliards de chiffre d'affaires au premier trimestre, en hausse de 31,2 %, Google n'est pas en crise, bien loin de là. Cette augmentation de plus de 3,3 milliards de dollars est liée pour un tiers à l'intégration de Motorola (1 milliard) et pour deux tiers à la croissance interne de Google (2,3 milliards). Hors Motorola, le géant du Net aurait donc tout de même crû de 21,6 %.

 

Les sites appartenant à Google ont généré à eux seuls 8,64 milliards de dollars (+18 %), soit 67 % de son chiffre d'affaires. Les publicités diffusées ailleurs, sur les sites partenaires, ont pour leur part rapporté 3,26 milliards de dollars de chiffre d'affaires (+12 %), soit 25 % de ses résultats. Google précise que ses « autres revenus » ont augmenté de 150 %. Si la société ne donne pas de précision sur ce point, il pourrait s'agir de ses activités liées aux produits mobiles (hors Motorola).

Du côté de ses bénéfices nets, Google a atteint 3,346 milliards de dollars, en hausse de 15,7 %. Le créateur de Gmail doit cette hausse à une progression de ses coûts. Motorola a ainsi des frais directs de 808 millions de dollars, et ceux de Google ont augmenté de 35,5 %. Rajoutez que ses dépenses en Recherche et Développement ont augmenté de 27,4 %, ses frais marketing de 25 % et surtout ses frais généraux et administratifs ont explosé de 50 %.

L'effectif du groupe Google stagne

Concernant l'effectif de Google, totalement bouleversé l'an dernier par l'intégration de Motorola, il est au 31 mars 2013 de 53 891 salariés à temps plein à travers le monde, dont 38 739 chez Google, 9982 chez Motorola Mobile et 5170 chez Motorola Home (soit 15 152 pour Motorola). Il s'agit d'une minuscule augmentation de 30 personnes en trois mois.

 

Cela ne signifie toutefois pas que Google n'a recruté qu'une personne tous les trois jours au premier trimestre. En effet, l'effectif de Google (hors Motorola) a augmenté de 1195 personnes. Vous l'aurez compris, Motorola a donc perdu plus de 1160 employés sur la même période. Si l'on revient à l'effectif de Google au 30 juin 2012, les évolutions sont bien plus flagrantes encore. À cette époque, Google ne comptait que 34 311 employés, contre 20 293 pour Motorola. En neuf mois, Google a donc fait croître son effectif de 4428 employés. A contrario, Motorola a donc perdu plus de 5000 personnes, en partie du fait de licenciements et bien sûr de la vente de la division set top box à Arrisi fin 2012.

 

Enfin, l'Américain note que 45 % de son chiffre d'affaires est tiré uniquement des États-Unis et qu'il dispose aujourd'hui d'environ 50 milliards de cash. Un trésor de guerre gigantesque, qui, à l'instar d'Apple et Microsoft, pourra notamment servir à réaliser des acquisitions de grande envergure.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !