Google rachète un FAI local et étend sa fibre à 1 Gb/s à de nouvelles villes

La pieuvre étend ses tentactules

Présente uniquement dans certains quartiers de Kansas City pour le moment, l'offre de fibre optique à 1 Gb/s de Google va passer un nouveau cap en arrivant à Provo (Utah) dans quelques mois et surtout à Austin (Texas) l'année prochaine. Point intéressant, son entrée à Provo est marquée par la probable acquisition d'un opérateur local.

 

Google arrive dans la capitale du Texas

Après avoir dévoilé l'an dernier son offre FTTH à 1 Gb/s, Google a commencé à la déployer dans certains quartiers de Kansas City, ville d'environ 600 000 habitants située en plein sur la frontière entre les États du Missouri et du Kansas aux États-Unis. La ville n'est pas encore intégralement couverte, mais cela n'empêche pas Google de voir plus loin. Le mois dernier, nous apprenions ainsi que la banlieue de Kansas City pourra aussi goûter au très haut débit dans les mois à venir. Mais ces derniers jours, Google a surtout annoncé son intention de fibrer de nouvelles villes, dans d'autres États.

 

Le 9 avril dernier, Google a ainsi officialisé son arrivée en 2014 à Austin, qui n'est pas moins que la capitale du Texas. Comptant tout de même 820 000 habitants environ, soit un peu moins que Marseille, Austin a une population assez jeune (60 % ont moins de 45 ans) et donc plus susceptible d'être intéressée par l'offre de Google. Ce dernier explique de plus son choix d'Austin du fait de son attractivité créative et entrepreneuriale, ainsi que par la présence de l'Université du Texas et son nouveau centre de recherche médical. Et comme le montre la vidéo ci-dessus, certaines personnalités d'Austin (sénateurs, patrons, professeurs, etc.) ont milité pour l'arrivée de telles lignes très haut débit.

 

Google fiber fibre

Et Google rachète un FAI

Outre Austin, Google Fiber mettra aussi les pieds à Provo. La nouvelle a été officialisée avant-hier et en réalité, deux annonces ont été faites. La première est donc l'accès à des débits de 1 Gb/s dans quelques mois pour les habitants de la petite ville de Provo (112 000 hab. l'équivalent de Perpignan). La seconde est l'acquisition d'iProvo, un fournisseur d'accès à internet local appartenant à la ville et proposant déjà de la fibre optique, mais pas à 1 Gb/s encore. Ce rachat n'est toutefois pas encore officiel, dès lors qu'il dépend de la décision de la ville. Cette dernière décidera ainsi la semaine prochaine si oui ou non Google pourra mettre la main sur iProvo. Sachant que Provo cherche depuis deux ans un repreneur et que le maire de la ville a directement contacté Google, il serait étonnant que l'affaire ne soit pas bouclée.

 

Cette acquisition permettra à Google d'offrir très rapidement de la fibre optique aux habitants de la ville. Le géant du net promet d'ailleurs d'offrir gratuitement pendant sept ans un débit de 5 Mbps à tous les habitants couverts par le réseau d'iProvo, moyennant des frais d'activation de 300 dollars. Google ajoute qu'il compte offrir gratuitement des débits en Gb/s à 25 institutions publiques locales, tels des écoles, des hôpitaux, des bibliothèques, etc.

 

Ce rachat démontre surtout que Google ne manque pas d'ambition et qu'il n'est pas fermé à une croissance externe si l'occasion se présente. Doit-on pour autant penser qu'un jour, Google achètera un très gros opérateur télécom pour plusieurs milliards de dollars ou d'euros ? Pour le moment, Google est un nain dans ce secteur et il ne compte qu'une poignée d'abonnés. Mais à moyen ou long terme, la situation pourrait bien évoluer.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !