Samsung accusé à Taiwan d'avoir discrédité HTC sur internet

Et les amendes à Taiwan, c'est du sérieux...

Selon la presse taiwanaise, HTC a annoncé lundi qu'il pourrait attaquer Samsung. En cause, le Sud-Coréen pourrait avoir payé des personnes pour publier sur le web des avis et articles négatifs sur les produits du constructeur taiwanais. Une enquête est d'ailleurs en cours sur l'île asiatique.

HTC One X

Le HTC One X aurait été la cible de plusieurs personnes malveillantes.

Des messages pro-Samsung aux commentaires anti-HTC

L'Autorité de concurrence de Taiwan a officiellement dévoilé hier avoir ouvert la semaine dernière une enquête contre Samsung afin de déterminer si le géant de l'électronique n'avait pas tenté de nuire à la réputation de HTC via des moyens illégaux. « Nous regrettons les attaques malveillantes de nos concurrents et leurs efforts pour nous discréditer » a réagi hier HTC auprès de Taiwan News.

 

À la base, Samsung aurait embauché des rédacteurs en ligne pour vanter son fameux Galaxy S4 à Taiwan, certains n'hésitant pas à se créer des multicomptes. Mais la propagande pro-Galaxy S4 pourrait s'être transformée en messages négatifs envers HTC selon Taipei Times.

 

Samsung a tenté d'expliquer hier que certains de ses employés n'avaient pas bien compris ses consignes et qu'il avait par conséquent décidé d'arrêter ce type de pratiques.

Une amende ridicule

Samsung, en cas de condamnation, ne risque toutefois pas grand-chose. En effet, selon notre confrère, le Sud-Coréen est passible d'une amende pouvant atteindre 25 millions de dollars taiwanais, soit 637 000 malheureux euros. Sachant que Samsung a réalisé l'an dernier 136 milliards d'euros de chiffre d'affaires, cette amende représente donc entre deux et trois minutes de son chiffre d'affaires. Pas de quoi bouleverser le géant asiatique. Sachant qu'il s'agit ici de l'amende maximale, et non minimale.

 

À Taiwan, l'affaire fait grand bruit. Tout serait parti de Taiwan Samsung Leaks, un site référençant de potentielles techniques marketing. On y retrouve notamment des messages comparant le HTC One X avec le Samsung Galaxy S3, évidemment en faveur du Sud-Coréen.

 

Ce scandale doit rappeler que de nombreux tests, avis et autres commentaires publiés sur la toile sont loin d'être toujours objectifs. Certains blogueurs et journalistes réalisent ainsi des articles sponsorisés, sans toutefois l'afficher clairement. Et même certains commentaires d'articles ou ceux publiés sur les forums sont sujets à caution.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !