Square Enix reconnait que son business model est obsolète

Un premier pas vers la guérison

Square Enix vient de publier une retranscription en anglais d'une réunion ayant eu lieu avec certains de ses investisseurs au sujet des pertes exceptionnelles de près de 13 milliards de yens sur l'année fiscale 2013. L'explication de l'éditeur est simple : ses produits n'ont pas su pénétrer correctement le marché américain.

  Final Fantasy XIV

 

La fin de l'année fiscale 2013 de Square Enix aura été pour le moins calamiteuse. Alors que l'éditeur s'attendait à de grosses rentrées de liquidités avec les sorties successives de Sleeping Dogs, Hitman Absolution et Tomb Raider, ce sont finalement des pertes de près de 13 milliards de yens (environ 100 millions d'euros) qui ont été enregistrées. Les explications de la firme nipone sont simples : ces trois titres n'ont pas rencontré le succès escompté aux USA. 

Les jeux AAA de l'éditeur n'ont pas fait recette

« Sur les 12,8 milliards de variations par rapport aux prévisions, une large portion, plus de 8 milliards de yens, est imputable aux jeux HD » affirme Yoichi Wada, le PDG de Square Enix qui quittera son poste au mois de juin. Le dirigeant précise également que pour une fois, Eidos n'a pas publié de titres ciblant le marché japonais, mais uniquement le public occidental. « Malgré les efforts considérables que nous avons entrepris pour fignoler ces titres, qui ont reçu d'excellentes critiques, ces bons scores ne sont pas transformés en bons chiffres de vente », se désole le responsable.

 

En effet l'éditeur s'attendait à de bien meilleurs chiffres pour ses jeux HD occidentaux. Sleeping Dogs devait s'écouler à 2-2,5 millions d'exemplaires, pour Hitman il était question de 4 à 5 millions d'unités, tandis qu'on espérait 5 à 6 millions de copies pour Tomb Raider. Or, ces jeux se sont vendus à respectivement 1,75 million, 3,6 millions et 3,4 millions d'unités, bien loin de ce qui était escompté. Il faut toutefois noter que ces chiffres ne correspondent qu'aux ventes physiques.

 

Square Enix FY 2013

Le marché américain désigné coupable

Si en Europe, les trois titres ont été très bien reçus, le marché américain les a boudés. Ainsi deux tiers des ventes se sont faites sur le vieux continent. « Le marché européen est généralement doux, mais ce qui nous a le plus affectés, c'est l'énorme chute des ventes en Amérique du Nord. Non seulement les ventes étaient lentes, mais nous avons été sujets à des coûts additionnels liés aux canaux de distribution, pour la protection des prix, ou sous la forme de réductions. Cela à mis nos marges à rude épreuve », explique Yoishi Wada.

 

Aussi, l'éditeur n'est pas tendre avec lui-même et reconnait que son aura, ainsi que son modèle économique ne sont plus ce qu'ils étaient. « Nous reconnaissons que nos équipes de développement occidentales ont un certain succès, mais notre business model est obsolète et nos capacités de ventes sont bien plus faibles que nous l'imaginions », admet la firme.

Quels relais de croissance pour l'éditeur ?

Heureusement tout n'est pas négatif dans le rapport de Square Enix, puisque la firme annonce que sa branche dédiée aux jeux pour les mobiles, les navigateurs et les réseaux sociaux se porte très bien, et affiche une forte croissance. Toutefois, il faut relativiser, ce secteur ne représentant actuellement que 23 milliards de yens de revenus contre 53 milliards pour les « jeux HD ». Le salut ne proviendra donc pas uniquement de cette branche. 

 

L'éditeur compte également réduire ses effectifs afin d'en faire autant avec ses coûts. La démarche a déjà commencé le mois dernier avec des licenciements dans un studio de Los Angeles, qui concernent aussi bien des employés que des cadres dirigeants. Ainsi, Mike Fisher, le PDG de Square Enix America aurait été remercié, tout comme son responsable du marketing. La firme a d'ores et déjà annoncé que d'autres structures en Europe et au Japon seront concernées prochainement par ce genre de mesures.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !