Supprimez Hadopi et vous aurez « toute la profession à dos ! »

La menace non fantôme

Pascal Rogard, président de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques déverse quelques menaces non voilées à l’égard de ceux qui voudrait abroger le processus Hadopi

Jacques Toubon, Pascal Rogard, Nicolas Seydoux (photo MR)

 

« Si [la riposte graduée] est supprimée, [le gouvernement] aura toute la profession à dos ! »  tambourine-t-il dans les colonnes de la Tribune.

 

« La réponse graduée, qui a un objectif pédagogique, doit être maintenue. Elle est destinée à se terminer, mais seulement lorsqu’il y aura une offre légale. D’ailleurs, elle peut exister en dehors, sans qu’il y ait forcément une autorité indépendante » anticipe celui qui se dit être l’un des pères du dispositif français.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !