La Chine et l’Agence spatiale européenne se plaignent de SpaceX

Avis de bouchon à 400 km
Tech 1 min
La Chine et l’Agence spatiale européenne se plaignent de SpaceX
Crédits : Dvougao/iStock/Thinkstock

Les esprits s‘échauffent dans l’espace et SpaceX cristallise les attentions. La Chine se plaint d’avoir dû modifier par deux fois l’orbite de sa station spatiale et l’Agence spatiale européenne lui reproche de « s’accaparer » l’espace. Pour Elon Musk, tout va bien.

Dans une note tout ce qu’il y a de plus officielle transmise aux Nations Unies, la Chine informe le secrétaire général de phénomènes qui « constituaient des dangers pour la vie ou la santé des astronautes à bord de la Station spatiale chinoise ». De quoi remettre une pièce dans le jukebox de la guerre froide dans l’espace ?

La Chine s’appuie sur l’Article V des Traités et principes des Nations Unies relatifs à l’espace extra-atmosphérique : « les États parties au Traité porteront immédiatement à la connaissance des autres États parties au Traité ou du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies tout phénomène découvert par eux dans l’espace extra-atmosphérique, y compris la Lune et les corps célestes, qui pourrait présenter un danger pour la vie ou la santé des astronautes ». 

Deux évitements de collision, en juillet et octobre

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !