Installation de Windows 11 sur Proxmox VE ou VirtualBox : ça coince, quelles solutions ?

Machine virtuelle, bêtise réelle
Logiciel 1 min
Installation de Windows 11 sur Proxmox VE ou VirtualBox : ça coince, quelles solutions ?
Crédits : PeopleImages/iStock

Windows 10 n'était pas le dernier des Windows. Ce n'était pas non plus le plus pénible. Si Microsoft a amélioré de nombreuses choses dans Windows 11, l'éditeur semble également se donner du mal pour lui donner une mauvaise réputation à travers son attitude sur les restrictions matérielles.

En juin dernier, Microsoft dévoilait une « nouvelle » version de son système d'exploitation phare : Windows 11. L'éditeur introduisait alors des règles plus strictes concernant le matériel, notamment en matière de sécurité.

Windows 11 et compatibilité : le foutoir de Microsoft

Ainsi, activer TPM 2.0 (physique ou logiciel) devenait obligatoire, tout comme la compatibilité Secure Boot (qui n'a pas besoin d'être actif). Depuis, Microsoft s'est empêtrée dans cette situation, n'étant même pas capable de fournir un outil de test correct dans un premier temps (c'est le cas désormais), mais aussi de tenir un discours clair.

Bien que TPM 2.0 soit obligatoire sur les machines vendues dans le commerce depuis 2016, la société a pris tout l'écosystème de court avec cette histoire. Elle a également changé les règles en cours de route et ne semble pas en mesure de rassurer quant au bien-fondé de ses motivations. Dernier exemple en date, les machines virtuelles (VM).

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !