Apple entre renonciations, reports et grogne des employés

La paille et la poutre
Economie 2 min
Apple entre renonciations, reports et grogne des employés
Crédits : Nikada/iStock

Apple lâche du lest sur plusieurs sujets, qui pourtant lui tiennent à cœur. Le plus médiatisé est bien sûr le report – et pas l’annulation – de ses mesures de lutte contre la pédopornographie, mais on observe aussi du mouvement sur l’App Store et sur ses publicités personnalisées. Le tout sur fond de grogne du personnel.

Période aussi trouble qu’intéressante pour Apple, géant qui ne s’en laisse habituellement pas compter. L’entreprise est connue pour ses positions indéboulonnables et peu d’évènements lui ont fait lâcher prise.

L’une des pages les plus emblématiques de son histoire fut sa lutte contre le FBI après la tuerie de San Bernardino, quand l’agence fédérale réclamait de Cupertino qu’elle pirate ses propres défenses, avec pour objectif de récupérer d’éventuelles données dans un iPhone 5c retrouvé sur le terroriste. Apple avait tenu et le FBI avait finalement obtenu ce qu’il désirait par l’entremise d’un tiers et d’une faille de sécurité.

Mais aujourd’hui, la société recule sur plusieurs sujets, probablement avec l’idée d’apaiser des tensions croissantes. Le climat, notamment aux États-Unis, s’assombrit en effet pour les grandes entreprises technologiques. On se souvient d’un rapport publié il y a quelques mois par une commission de la Chambre des représentants.

Il allait jusqu’à préconiser des mesures radicales contre certaines entités, dont le démantèlement. La nomination à la tête de la Federal Trade Commission de Lina Khan, connue pour ses positions antitrust dures, n’a pas calmé les inquiétudes des GAFAM. Depuis la déclaration de guerre d’Epic à l’encontre de l’App Store, la tempête s’est levée, et beaucoup remettent désormais en cause le modèle de la boutique, dont les conditions très strictes – notamment sur les paiements – provoquent la colère de nombreux éditeurs tiers.

Et alors que la société avait patiemment bâti une image de chevalier blanc de la sécurité et de la vie privée, elle a annoncé le mois dernier des mesures de lutte contre la pédopornographie. Bon nombre d’experts les ont qualifiés de portes dérobées et de coup dur porté au chiffrement de bout en bout, pourtant utilisé dans presque tous les services de l’entreprise. Désormais, le temps est à l’apaisement, Apple lâche ainsi du lest sur plusieurs sujets.

Lutte contre la pédopornographie : les mécanismes de lutte renvoyés à plus tard

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !