Eric Leandri, cofondateur de Qwant, cité à comparaitre pour violation du secret des correspondances

Outlookgate
Droit 1 min
Eric Leandri, cofondateur de Qwant, cité à comparaitre pour violation du secret des correspondances

Ambiance. Eric Leandri est cité devant le tribunal correctionnel de Paris. Il est attaqué par Jean-Manuel Rozan, l'un des trois cofondateurs de Qwant, qui l’accuse de violation du secret des correspondances. Une audience est prévue le 13 octobre prochain. Le principal intéressé conteste ces allégations. 

Selon nos informations, celui qui a été président de Qwant jusqu’au début de l’année 2020, est visé par une citation directe pour violation du secret des correspondances. Le document date du 19 février et est en notre possession depuis plusieurs semaines.

Cette citation a été déposée par Jean-Manuel Rozan, l'un de ceux avec qui il a créé le service qui se présente comme « le moteur de recherche qui respecte votre vie privée ».

C’est en janvier et février 2020 que Jean-Manuel Rozan apprend que sa boite mail a été compromise quelques semaines plus tôt, alors que Leandri présidait encore Qwant. Selon la citation que nous avons pu consulter, c'est Jean-Claude Ghinozzi, son remplaçant, qui l’a informé qu'elle avait été « visitée et contrôlée » en décembre 2019.

Il y est affirmé également que le responsable des infrastructures de Qwant avait lui-même reçu « un ordre d’accéder à sa boite mail, sans l’autorisation du principal intéressé ».

Contrôle à distance via TeamViewer

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !