Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Intel fête les 10 ans de Centrino

La plateforme qui signa la fin du Pentium 4

Intel vient de célébrer les dix ans de sa plateforme mobile Centrino qui a été lancée très exactement le 12 mars 2003. Un changement radical opéré par le géant des semi-conducteurs qui a eu un effet boule de neige sur l'ensemble de ses gammes de produits mobiles.

  

Le 12 mars 2003, Intel dévoilait une nouvelle architecture processeur destinée aux ordinateurs portables. Le géant du processeur laissait de côté ses Pentium 4M pour des puces dénommées Pentium M (nom de code Banias). Ce CPU venait s'insérer au sein d'une plateforme comprenant un chipset de la marque, mais aussi une puce Wi-Fi. Le tout prenait l'appellation Centrino auprès du grand public et se voulait être la première plateforme démocratisant la mobilité.

 

Intel aura développé cette plateforme en améliorant les différents composants, les processeurs grimpant jusqu'à deux coeurs, le Wi-Fi allant jusqu'au 802.11n et le chipset gérant le PCI Express par exemple. Mais un coup d'arrêt net à plateforme Centrino a été déclaré en 2009, le constructeur souhaitant changer son fusil d'épaule et remettre le processeur au centre de sa communication. Centrino est aujourd'hui encore employé par Intel, mais uniquement pour ses cartes Wi-Fi.

 

Centrino

 

Au final ce que l'on retiendra de cette plateforme et de ses processeurs Pentium M, c'est surtout le changement radical qui a été opéré ensuite chez Intel. La course au Gigahertz s'est arrêtée, les Pentium 4 et D ont été supprimés de nos PC et remplacés par des Core 2 Duo, alliant bonnes performances et une consommation modérée... jusqu'à l'arrivée d'Haswell, en juin prochain. Une série de processeur qui prendra le nom de Core de quatrième génération.

8 commentaires
Avatar de Aloyse57 Abonné
Avatar de Aloyse57Aloyse57- 13/03/13 à 15:13:19

Centrino, un avant-goût de l'Atom :vomi1:

Avatar de anonyme_c81656a6914322f787aebc9dfc4d2ae4 INpactien

Au final ce que l'on retiendra de cette plateforme et de ses processeurs Pentium M, c'est surtout le changement radical qui a été opéré ensuite chez Intel. La course au Gigahertz s'est arrêtée, les Pentium 4 et D ont été supprimés de nos PC et remplacés par des Core 2 Duo, alliant bonnes performances et une consommation modérée... jusqu'à l'arrivée d'Haswell, en juin prochain. Une série de processeur qui prendra le nom de Core de quatrième génération.

D'ailleurs, depuis, je n'ai jamais racheté du AMD...

Avatar de -DTL- INpactien
Avatar de -DTL--DTL-- 13/03/13 à 15:29:47

Aloyse57 a écrit :

Centrino, un avant-goût de l'Atom :vomi1:

Le centrino n'a rien d'un avant-goût d'atom...
C'était du HdG pour l'époque avec un pentium-m (architecture P6 donc out-of-order) un chipset intel et une puce wifi intel.
Entre ça et des m*rdes avec un chipset VIA et du realtek pour le wifi mon choix était vite fait...

Avatar de yvan Abonné
Avatar de yvanyvan- 13/03/13 à 15:31:04

-DTL- a écrit :

Le centrino n'a rien d'un avant-goût d'atom...
C'était du HdG pour l'époque avec un pentium-m (architecture P6 donc out-of-order) un chipset intel et une puce wifi intel.
Entre ça et des m*rdes avec un chipset VIA et du realtek pour le wifi mon choix était vite fait...

+1

Avatar de ed INpactien
Avatar de eded- 14/03/13 à 08:43:12

Aloyse57 a écrit :

Centrino, un avant-goût de l'Atom :vomi1:

Rien à voir, mais vraiment rien du tout :mad2:

Avatar de Zergy Abonné
Avatar de ZergyZergy- 14/03/13 à 12:26:12

Ah, le Pentium 4M, ce CPU qui transformait un PC portable en plaque chauffante.

Avatar de wanou2 Abonné
Avatar de wanou2wanou2- 14/03/13 à 17:05:53

A ce moment, ma future femme avait un hp pavillion avec un P4 ht à 3,2Ghz.. ça poutrait sévère pour l'époque (aujourd'hui encore il n'est pas forcément ridicule) mais c'est vrai que ça réchauffait la pièce.

Avatar de raoudoudou INpactien
Avatar de raoudoudouraoudoudou- 15/03/13 à 07:23:30

Zergy a écrit :

Ah, le Pentium 4M, ce CPU qui transformait un PC portable en plaque chauffante.

En turbine aussi!

Ce n'était clairement pas un CPU pour ordi portable, mais sinon, niveau perfs, ça envoyait du bois!

J'ai même fumé une alim* à force de faire du folding :transpi:

*alim de portable passive, l'a pas supporté la chaleur de l'été

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.