Blade (Shadow) : que proposent les quatre candidats à la reprise ?

Le Juste prix
Economie 3 min
Blade (Shadow) : que proposent les quatre candidats à la reprise ?

Ce vendredi, quatre entreprises ont proposé au Tribunal de Commerce de Paris de reprendre Blade et son service de PC dans le cloud Shadow. Si toutes s'accordent sur des constats similaires concernant la situation de la startup, leurs propositions diffèrent grandement. 

Début mars, Blade officialisait son placement en redressement judiciaire. Les employés étaient alors informés de la situation de l'entreprise, puis les clients. L'équipe s'était alors exprimée publiquement pour préciser que rien ne changeait à court terme, confirmant que la piste envisagée était celle d'un repreneur.

Shadow, solution de PC dans le cloud à la française et ancien espoir du Next 40 de la FrenchTech, était donc à vendre. Après la nomination de l'administrateur judiciaire, la date limite de dépôt des offres était fixée au vendredi 19 mars. Nous avions déjà évoqué la candidature d'Octave Klaba. Mais quatre repreneurs potentiels se sont finalement manifestés, dont l'actuel CTO Jean Baptiste Kempf, accompagné de quatre employés de Blade.

Le Tribunal de Commerce doit prendre une décision d'ici le mois prochain, chaque repreneur ayant eu accès au dossier déposé par ses concurrents. Ils peuvent alors décider de l'améliorer « au plus tard deux jours ouvrés avant la date de l’audience d’examen des offres de reprise par le tribunal ». Date butoir : le 8 avril.

Ils ne manqueront d'ailleurs pas de le faire, certains ne proposant un dossier préliminaire que « pour voir le jeu de l'adversaire » comme nous l'indiquait il y a quelques jours un habitué de ces procédures.

HubiC veut intégrer Shadow à son offre de services européens

Cette étape nous a permis d'obtenir un premier détail sur l'offre d'Octave Klaba, qui a son importance : lorsque nous avions appris qu'il postulait à la reprise de Blade, nous ne savions pas que ce n'était pas directement via son fonds Jezby Ventures, mais la société HubiC, créée en novembre 2020. Un nom qui n'a pas été choisi au hasard.

Il désigne le service de stockage d'OVHcloud racheté par Klaba, l'opération ayant été menée au début de l'année. Comme nous l'évoquions cet été, l'entrepreneur veut le transformer en une solution plus complète, basée sur le duo Nextcloud et OpenIO. Il a depuis précisé vouloir en faire une « alternative européenne à Office 365/GSuite ».

C'est donc cette nouvelle société qui portera ce bouquet de services, que Shadow pourrait rejoindre. À sa tête, on trouve le frère d'Octave Klaba, Miroslaw, qui en est le président. Il est d'ailleurs impliqué financièrement dans le dossier comme nous le verrons plus loin. Il est accompagné par Eric Sèle qui dirige l'entreprise.

Son équipe nous a indiqué que « le projet de reprise prévoit de conserver plus de 85 % des effectifs en France et aux US, et de garantir la continuité du service. L’offre est financée à hauteur de 30 millions d’euros », avec pour objectif « d’infléchir la stratégie au profit d’une vision d’entreprise pérenne, centrée autour de ses clients, de ses produits et de ses équipes ». Cela passe par une diversification de l'offre, comme l'on pouvait s'y attendre.

« L’expertise mondialement reconnue de Blade dans le cloud gaming sera mise à contribution pour renforcer les offres commerciales à destination des postes de travail haute performance pour les entreprises et également des offres Cloud Gaming de jeux via K8S ». Les joueurs ne devraient donc pas être mis de côté.

Rien n'est annoncé côté tarifs. Eric Sèle ajoute néanmoins que « plusieurs mois de travail ont permis de construire une proposition structurée. Le succès d’une telle reprise repose sur l’adhésion des équipes pour mettre leur savoir-faire et leur énergie au service de cette aventure. C’est une nouvelle page du numérique que nous proposons d’écrire ensemble ». Pour en savoir plus, nous avons dû nous tourner vers le dossier déposé au Tribunal de Commerce. Et comme pour ceux des concurrents, nous y avons trouvé de nombreux détails intéressants.

Shadow, sa liste d'attente et ses dépenses trop élevées

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !