Un nouveau procès aura bien lieu entre Apple et Samsung aux États-Unis

Nous voilà rassurés

Alors que l’on pouvait penser que les procès allaient se calmer entre Apple et Samsung, la justice américaine vient de donner le feu vert pour l’ouverture d’une nouvelle bataille. Dans les grandes lignes, Apple va à nouveau tenter de faire interdire des produits Samsung à la vente.

Samsung galaxy SIII

Galaxy SIII

Le premier procès n'a pas suffi à Apple 

Le premier procès entre Apple et Samsung aux États-Unis s’est soldé par une victoire de la firme de Cupertino. Cependant, après avoir condamné Samsung à plus d’un milliard de dommages et intérêts, la juge Lucy Koh avait largement revu à la baisse la somme, l’amputant de 450 millions de dollars. Les choses auraient pu en rester là, mais une partie des griefs, fondés sur des éléments plus récents, restaient en suspens.

 

La juge Lucy Koh avait donc demandé à Apple et Samsung leur avis sur la question : voulaient-ils se lancer dans une nouvelle procédure alors que la demande d’appel sur le premier jugement courait toujours ? Samsung a répondu non, Apple par l’affirmative. Et c’est bien la pomme qui l’a emporté, la juge ayant estimé que les demandes d’Apple justifiaient un nouvel affrontement.

Le deuxième procès se focalisera sur les produits récents

Comme on peut le voir dans la déclaration d’Apple, la firme juge qu’il n’est pas nécessaire d’attendre la résolution du premier procès en appel. Au contraire, elle estime qu’elle subirait des « dégâts irréparables » si le nouveau procès devait attendre. En outre, les deux affaires n’ont pas vraiment de points communs. Et puis les brevets sont une nouvelle fois au cœur du problème, Apple précise qu’il ne s’agit pas des mêmes dans les deux procès.

 

Alors que cette seconde affaire va se concentrer sur des appareils beaucoup plus récents tels que le Galaxy SIII et l’iPhone 5, Samsung oppose de son côté qu’Apple va à nouveau appliquer la même recette que durant le premier procès. Des tactiques qui n’auraient d’ailleurs pas dû être autorisées la première fois. Autre point de désaccord pour Samsung et sur lequel le constructeur coréen risque de lourdement insister : la méthode de calcul des dommages, la même qui avait donné lieu au milliard de dollars du premier procès.

 

Les deux entreprises ennemies ont cependant encore le temps de se préparer. L’ouverture de ce nouveau procès ne commencera pas avant l’année prochaine. Entre temps, la première bataille se poursuivra en appel, Samsung tentant de casser la lourde amende.

 

Notez enfin qu'avec le lancement imminent du Galaxy SIV, Apple est certainement prête à accueillir le nouveau venu comme il se doit... en l'incluant par exemple dans sa liste des appareils à faire interdire.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !