Ulysses : un éditeur de texte aux multiples qualités, mais réservé à l'écosystème Apple

Quoi ? Encore un abonnement ?
Logiciel 2 min
Ulysses : un éditeur de texte aux multiples qualités, mais réservé à l'écosystème Apple

Suite de notre série d’articles consacrés aux éditeurs de texte, avec Ulysses. Compatible Markdown lui aussi, son orientation particulière et sa disponibilité sur les plateformes Apple uniquement l’avaient jusqu’à présent mis de côté. Mais ses indéniables qualités en font un incontournable.

Nous approchons de la dizaine de concurrents dans notre dossier consacré aux éditeurs de texte compatibles Markdown. Ce dernier est, pour rappel, un langage de balises permettant d’introduire du formatage dans le texte, par exemple pour de l’italique, du gras ou des listes à puce.

À la différence d’un traitement comme Word, un pur éditeur de texte affichage les balises sans toucher à la présentation, même si plusieurs applications que nous avons vues ont un panneau d’aperçu ou une approche hybride. Avantage à la publication du texte, le service qui le reçoit applique sa propre charte de présentation.

Comment se place Ulysses face à la concurrence ? En proposant un service très clairement orienté vers les personnes qui écrivent beaucoup, qu’il s’agisse de textes longs ou courts, avec une visée plus littéraire. Il ne s’agit pas d’une application de prises de notes, même si elle peut servir dans ce but. La direction prise la rendra en outre difficilement utilisable pour tout ce qui touche à l’académique.

Contrairement à la plupart des produits testés jusque-là, Ulysses est payant. Il s’appuyait avant sur une licence perpétuelle, mais a basculé sur l’abonnement il y a quelques années. Une version d’essai de 14 jours est fournie, après quoi il faudra s’acquitter d’un abonnement, soit mensuel de 5,99 euros, soit annuel de 49,99 euros. 

Bien que le mouvement ait été décrié, il a un avantage : il permet l’utilisation d’Ulysses sur l’ensemble des appareils, fixes ou mobiles. En outre, l’abonnement est compatible avec le partage familial d’Apple et peut donc arroser jusqu’à cinq autres personnes au sein d’un même foyer, tant que dure l’abonnement.

Ulysses est également différent par sa disponibilité limitée aux appareils Apple, et aucune évolution n’est prévue sur ce point. Ce qui fera d’entrée détourner les yeux à bon nombre de nos lecteurs. Les autres pourraient bien y trouver un agréable compagnon d’écriture, car Ulysses a de nombreuses qualités.

Notre dossier sur les éditeurs de texte :

Interface et généralités

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !