Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

En attendant sa caméra, le Raspberry Pi s'envoie en l'air dans le Tardis

Comme dirait les Dalek : Exterminate !

Il y a tout juste un mois, la fondation Raspberry Pi présentait officiellement une petite caméra qui devait arriver ce mois-ci, mais qui est finalement repoussée au mois d'avril. La fondation est désormais à la recherche d'une dizaine de bêta-testeurs afin de monter divers projets autour de celle-ci. Pendant ce temps-là, Dave Akerman a installé son Raspberry Pi dans un Tardis miniature et l'a expédié à... 35,5 km d'altitude. Il nous livre son aventure avec quelques clichés à la clé.

Disponible depuis plus d'un an, le Raspberry Pi rencontre un certain succès. Il faut bien avouer que son tarif de 35 $ (bien qu'il coûte généralement plus cher en France) a de quoi en séduire certains. Afin d'ouvrir de nouveaux horizons à ses utilisateurs, la fondation avait annoncé l'arrivée d'un capteur optique pour le mois de mars. Finalement, il faudra être un peu plus patient que prévu et attendre courant avril.

 

raspberry pi capteur optique raspberry pi capteur optique

 

Elle se refuse à publier la moindre image capturée via ce dispositif tant que la partie logicielle ne sera pas finalisée... un point qui pourrait également expliquer le retard annoncé.

 

Néanmoins, étant donné que la fondation dispose déjà d'une dizaine d'exemplaires, elle recherche des volontaires très motivés afin de monter des projets originaux sortant de l'ordinaire. Cela pourrait par exemple être de la reconnaissance faciale, de la création de contenu en 3D, etc. Si vous voulez simplement prendre des photos, vous pouvez passer votre chemin.

 

Afin de donner quelques précisions aux éventuels candidats, Gordon Hollingworth, qui s'occupe de la sélection des bêta-testeurs, précise que « l'interface logicielle actuelle n'est pas intégrée dans n'importe quelle distribution Linux standard, c'est-à-dire qu'il ne s'agit pas de OpenCV ou de V4L2. Fondamentalement, c'est plutôt l'interface OpenMAX IL (même si nous utilisons quelque chose que nous appelons MMAL, MultiMedia Adaptation Layer), donc pour ceux qui veulent réaliser quelque chose en utilisant OpenCV, cela ne va pas le faire ». Nous ne savons par contre pas ce qu'il en sera pour la version qui sera prochainement commercialisée.

Une édition limitée du Raspberry Pi pour fêter son premier anniversaire

Afin de fêter le premier anniversaire du Raspberry Pi, RS Components (un des deux distributeurs officiels de la fondation) a réalisé une édition limitée et numérotée du modèle B. Celle-ci dispose d'un PCB bleu, d'une coque translucide assortie ainsi que d'un certificat d'authenticité signé par Eben Upton en personne.

 

Raspberry Pi Edition limitée

 

1 000 exemplaires seulement sont disponibles, mais ils ne seront par contre pas proposés à la vente. En effet, la majorité d'entre eux seront donnés à des associations caritatives et à des développeurs. Les autres seront distribués par RS Components lors d'un concours organisé sur Twitter.

Quand le Raspberry Pi se cache dans le Tardis et se prend pour Félix Baumgartner

Finissons enfin sur une note plus insolite avec la réalisation de Dave Akerman : un Raspberry Pi modèle B, un modem 3G et une webcam C270 de Logitech ont été installés dans un Tardis miniature, lui-même accroché à un ballon gonflé à l'Hydrogène.

 

Raspberry Pi TardisRaspberry Pi Tardis

 

L'ensemble a réussi à s'envoler à près de 35,5 km de haut, soit quelques kilomètres de moins que le fameux saut de Felix Baumgartner, et a pu capturer de nombreuses images assez spectaculaires. Notre confrère de RasPi.tv était sur place et nous propose une vidéo d'un peu plus de huit minutes sur ce projet tout de même un peu fou.

 

Pour finir, voici, en images l'installation du Raspberry Pi, le lancement du Tardis ainsi que sa récupération (avec, parfois, une musique qui devrait rappeler des souvenirs à certains) :

 

38 commentaires
Avatar de Khalev Abonné
Avatar de KhalevKhalev- 07/03/13 à 14:11:18

Il faut bien avouer que son tarif de 35 $ (bien qu'il coûte généralement plus cher en France)

Le petit débat de la dernière fois vous a marqué?

Avatar de iksarfighter INpactien
Avatar de iksarfighteriksarfighter- 07/03/13 à 14:12:41

Hydrogène pas hélium.

Avatar de Drepanocytose Abonné
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 07/03/13 à 14:18:58

Afin de fêter le premier anniversaire du Raspberry Pi

Un an déjà... J'ai l'impression que c'était hier :phibee:
Thanks & happy birthday

Édité par Drepanocytose le 07/03/2013 à 14:19
Avatar de gathor Équipe
Avatar de gathorgathor- 07/03/13 à 14:19:57

Khalev a écrit :

Le petit débat de la dernière fois vous a marqué?

Oui, et c'est effectivement intéressant à préciser, quand on dit qu'on vous écoute :D

:inpactitude:

Édité par gathor le 07/03/2013 à 14:20
Avatar de marsokod INpactien
Avatar de marsokodmarsokod- 07/03/13 à 14:20:24

iksarfighter a écrit :

Hydrogène pas hélium.

Je me demande s'ils se sont pas trompés dans la vidéo. D"habitude on fait ça avec de l'hélium, l'hydrogène ayant une fâcheuse tendance à brûler à la moindre occasion.
Cela dit, s'ils on fait ça à l'hydrogène, j'applaudis. L'hélium se trouve en quantité très limité sur notre planète et pour l'utiliser pour gonfler des ballons c'est un peu dommage...

Avatar de Drepanocytose Abonné
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 07/03/13 à 14:25:39

marsokod a écrit :

Je me demande s'ils se sont pas trompés dans la vidéo. D"habitude on fait ça avec de l'hélium, l'hydrogène ayant une fâcheuse tendance à brûler exploser à la moindre occasion.
Cela dit, s'ils on fait ça à l'hydrogène, j'applaudis. L'hélium se trouve en quantité très limité sur notre planète et pour l'utiliser pour gonfler des ballons c'est un peu dommage...

+1 j'ai pensé la même chose.
En fait ca explose quand il est combiné à de l'oxygène entre 2% et 80% en volume.
Donc c'est super dangereux, et même les chimistes utilisent rarement l'hydrogène ailleurs que dans des zones spécialement dédiées et prévues pour.

Avatar de Toorist INpactien
Avatar de TooristToorist- 07/03/13 à 14:26:58

iksarfighter a écrit :

Hydrogène pas hélium.

Helium pas hydrogene.

L'hydrogène n'est utilisé que dans certains cas, notament aux poles car ils le produisent sur place et n'ont pas a transporter le gaz.

Mais un ballon sonde utilise quasi-toujours (pour pas dire toujours) de l'helium

Avatar de null INpactien
Avatar de null- 07/03/13 à 14:27:24

marsokod a écrit :

Je me demande s'ils se sont pas trompés dans la vidéo. D"habitude on fait ça avec de l'hélium, l'hydrogène ayant une fâcheuse tendance à brûler à la moindre occasion.
Cela dit, s'ils on fait ça à l'hydrogène, j'applaudis. L'hélium se trouve en quantité très limité sur notre planète et pour l'utiliser pour gonfler des ballons c'est un peu dommage...

:keskidit: sans flamme ou etincelle tout se passe bien

Avatar de mtristan INpactien
Avatar de mtristanmtristan- 07/03/13 à 14:28:11

marsokod a écrit :

Je me demande s'ils se sont pas trompés dans la vidéo. D"habitude on fait ça avec de l'hélium, l'hydrogène ayant une fâcheuse tendance à brûler à la moindre occasion.
Cela dit, s'ils on fait ça à l'hydrogène, j'applaudis. L'hélium se trouve en quantité très limité sur notre planète et pour l'utiliser pour gonfler des ballons c'est un peu dommage...

Non non, ils ne se sont pas trompés. C'est dangereux mais toujours faisable. C'est bien écrit plusieurs fois (sur le manomètre entre autres) que c'est de l'hydrogène (du dihydrogène...), et il y a bien l'autocollant de gaz inflammable sur la voiture.

Avatar de mtristan INpactien
Avatar de mtristanmtristan- 07/03/13 à 14:29:37

Toorist a écrit :

Helium pas hydrogene.

L'hydrogène n'est utilisé que dans certains cas, notament aux poles car ils le produisent sur place et n'ont pas a transporter le gaz.

Mais un ballon sonde utilise quasi-toujours (pour pas dire toujours) de l'helium

Non non, hydrogène pas hélium dans le cas présent. Ou alors ils utilisent du matériel pas adapté... Mais y a l'autocollant "gaz inflammable" sur la voiture donc bon...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4