Une sénatrice souhaite protéger les librairies face à Amazon

Prix unique V 2.0
Droit 2 min
Une sénatrice souhaite protéger les librairies face à Amazon
Crédits : Keith Levit Photography/Thinkstock

Les mesures de confinement et de couvre-feu ont favorisé les changements de comportement d’achats, désormais clairement en faveur des places de marché en ligne. Face à cela, une sénatrice souhaite protéger les librairies des mastodontes comme Amazon ou la FNAC.

Tous les lieux de vente de livres ne luttent pas à armes égales contre le Covid. Tandis que certains peinent à passer à la vente en ligne, ou à retrouver une clientèle régulière via le click-and-collect, certains sont bien rôdés et voient même leurs ventes exploser.

« La France possède un réseau de 3 300 librairies indépendantes réparties sur l’ensemble du territoire, employant 13 000 salariés », précise la sénatrice en amont du texte. « Toute fermeture de librairie a une répercussion sur la chaîne du livre, menaçant non seulement les auteurs mais également les éditeurs », prévient-elle.

« Si les mesures de soutien immédiat ont leur utilité, il n’en demeure pas moins qu’elles maintiennent artificiellement et temporairement hors d’eau les structures les plus fragiles sans traiter à la racine les causes de leurs difficultés », alerte Mme Darcos.

Le manque à gagner représente des revenus non négligeables pour les librairies en ces temps difficiles. Elles ont tout intérêt à prendre le virage de la vente en ligne, comme les a invité à le faire l'État pour faire face aux restrictions sanitaires avec des mesures de soutien comme la prise en charge des frais d'expédition des librairies indépendantes

Cette proposition de loi vise donc à aller plus loin en proposant des solutions sur le long terme au profit des libraires face aux plateformes. Dès l’exposé des motifs, le ton est donné : « Les librairies se caractérisent habituellement par une rentabilité nette parmi les plus faibles des branches du commerce (1 % du chiffre d’affaires environ, soit 5 000 euros de bénéfice annuel pour une librairie de taille moyenne employant trois salariés) ».

Laure Darcos, sénatrice LR à l’origine du texte, dresse un constat de la situation du secteur : « Nombre d’entre elles peinent à atteindre l’équilibre et sont menacées à terme de disparaître ». 

Réguler les tarifs de livraison pour réinstaurer un équilibre entre les acteurs 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !