Red Hat met fin à CentOS et pousse Stream, colère au sein de la communauté

À contre-courant des attentes
Logiciel 2 min
Red Hat met fin à CentOS et pousse Stream, colère au sein de la communauté

La distribution CentOS, telle qu’on la connait aujourd’hui, cessera d’exister dans un an. Une décision radicale de Red Hat, largement décriée par la communauté. L’entreprise jure qu’il s’agit d’inclure plus rapidement les retours des utilisateurs dans la gestation de sa RHEL. Mais beaucoup y voient une marque d’avarice.

Red Hat a dans son giron trois plateformes : deux gratuites – CentOS et Fedora – et une payante, Red Hat Enterprise Linux (RHEL). Cette dernière est le produit phare, commercialisé avec du support technique aux entreprises pour équiper les serveurs et stations de travail, aussi bien sur site que dans les centres de données.

Quelles différences alors entre CentOS et Fedora ? Dans les grandes lignes, la première est une reconstruction de RHEL, tandis que la deuxième sert de laboratoire pour tester de nouvelles technologies. Fedora est largement connue pour intégrer en permanence les dernières versions des composants et pour effectuer certaines bascules longtemps avant tout le monde. Wayland est par exemple son serveur d’affichage par défaut depuis 2016.

Toute nouvelle branche de RHEL est initialement un fork de Fedora.

CentOS était initialement un projet indépendant, signifiant « Community ENTerprise Operating System ». Puisque les sources de RHEL étaient libres (et le sont toujours), une communauté s’était formée autour d’un concept simple : pouvoir fournir un système aussi stable que RHEL, mais gratuit.

Bien sûr, cela voulait dire aussi se débrouiller en cas de problème, car aucun technicien ne viendrait à la rescousse. Le succès de CentOS fut en tout cas énorme, au point d’être la distribution la plus utilisée sur les serveurs il y a une dizaine d’années. Une position perdue depuis, mais la distribution reste quand même parmi les plus populaires.

La situation va cependant changer à très court terme. CentOS dispose d’une variante nommée Stream depuis septembre 2019, utilisée comme « rolling release » sur la base de la branche de développement de Red Hat. Depuis qu'elle existe, la frontière est devenue plus floue avec Fedora, même si cette dernière conserve en partie son image d’électron libre et travaille sur des technologies longtemps à l’avance.

Red Hat ne va garder que CentOS Stream

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !