Les utilisateurs de macOS Big Sur pistés par Apple ? Ce n’est pas aussi simple…

Rendez-vous chez le notaire
Logiciel 2 min
Les utilisateurs de macOS Big Sur pistés par Apple ? Ce n’est pas aussi simple…
Crédits : piranka/iStock

Ces derniers jours, Apple a fait face à une tempête qui s’est rapidement levée dans le sillage de l’arrivée de Big Sur. Des applications ne se lançaient plus et, pire, la société était accusée d’enregistrer leur fréquence d’utilisation et l’IP des utilisateurs. Entre bourdes et « conspirations », la société a clarifié la situation.

L’arrivée du dernier macOS n’a pas été de tout repos. D’une part, le système est arrivé plus tard que les années précédentes. Apple n'a communiqué la date finale que durant l’évènement de la semaine dernière (notre compte rendu), consacré à sa puce M1 et aux trois modèles de Mac l’embarquant (et qui sont disponibles dès aujourd’hui).

Le lancement très chaotique de Big Sur

D’autre part, la disponibilité du système a rapidement saturé les serveurs de l’entreprise. Même si Big Sur n’est pas encore envoyé automatiquement aux Mac compatibles (tous les modèles commercialisés à partir de 2013), l’attente générée – Apple ne remanie pas intégralement son interface tous les quatre matins – a provoqué un raz-de-marée de demandes sur le Mac App Store, qui distribue depuis des années les nouvelles versions de macOS.

Résultat, les taux de transferts se sont rapidement effondrés, aboutissant soit à de très longs temps de récupération (le système pèse pas moins de 12 Go), soit à un plantage de la procédure. Étonnant, Apple a lancé au cours de la même soirée la première bêta d’iOS 14.3, avant de se rendre compte que c’était une très mauvaise idée. La préversion a été retirée des serveurs moins d’une heure après.

Seulement voilà, la saturation des serveurs n’a pas uniquement concerné le téléchargement du système. De nombreux utilisateurs, après installation de Big Sur, ont été surpris de constater que leurs applications pouvaient ne plus se lancer. Pire, la société était accusée d’épier ses utilisateurs.

Gatekeeper et la notarisation au cœur de toutes les attentions

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !