Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Fixe et mobile : l’Arcep détaille les usages pendant le confinement, des records à la clé

550 000 minutes d’appels… par minute
Mobilité 1 min
Fixe et mobile : l’Arcep détaille les usages pendant le confinement, des records à la clé
Crédits : Chainarong Prasertthai/iStock

Les opérateurs et leurs clients se souviendront certainement longtemps du confinement de ce début d’année. L’Arcep revient sur la manière dont il a bouleversé nos comportements (appels, SMS/MMS et data) sur le fixe et le mobile, mais aussi les revenus des opérateurs, le roaming et la portabilité.

L'observatoire du marché des communications électroniques du second trimestre de l'Arcep est en ligne. Comme on s'y attendait, « les huit semaines de confinement ont bouleversé les usages des services de télécommunication ». Une période qui correspond en grande partie au confinement mis en place de mi-mars à mi-mai en raison de la pandémie.

Nous avons pour rappel déjà fait un point sur les conséquences de la crise sanitaire sur le déploiement de la fibre et les finances des opérateurs. Voici un portrait plus complet de la situation et plus global dans les télécoms.

« Un nouveau record jamais égalé en 20 ans »

6 commentaires
Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 09/10/20 à 15:55:25

Les clients en 4G représentent 95 % du total et consomment en moyenne 10,2 Go par mois,

Wow... je trouve ça énorme comme moyenne...

Avatar de Paul Muad'Dib Abonné
Avatar de Paul Muad'DibPaul Muad'Dib- 09/10/20 à 18:07:12

KP2 a écrit :

Wow... je trouve ça énorme comme moyenne...

Et encore la baisse est moins prononcée que sur les trimestres précèdents puisque la plupart des clients sont restés chez eux donc utilisaient certainement le wi-fi de leur FAI avec leur téléphone plutôt que le réseau mobile.

Mais je ne trouve pas que ce soit si énorme quand on regarde la surcharge pondérale des OS et applications que l'on utilise : toutes les semaines on a des mises à jour proposées à coup de 50, 100, 150 Mo voir plus, c'est une folie quand on y pense. Il suffit d'avoir 10 ou 20 applications que l'on met à jour régulièrement et c'est atteint.

Les éditeurs ne font plus d'efforts pour optimiser leurs applications partant du principe que leurs client sont des enfants gâtes niveau stockage et puissance de calcul disponibles dans leurs poches (quand ils ne partent pas du principe que leurs clients renouvellent leurs équipements tous les ans).
Cela créé clairement de l'obsolescence matériel puisque l'on se retrouve au bout de quelques années avec des smartphones qui n'arrivent plus à suivre !

Par contre ça montre que la quasi-totalité des forfaits des opérateurs, à coup de 30-40-50-60-100 Go, sont sur-dimensionnés pour l'usage de la plupart de leurs clients.

Édité par Paul Muad'Dib le 09/10/2020 à 18:11
Avatar de SebGF Abonné
Avatar de SebGFSebGF- 09/10/20 à 19:22:06

Y'a une autre statistique du confinement qui nous promet des impacts économiques aussi. Les ventes de préservatif ont chuté et celles de tests de grossesse augmenté.

Avatar de Idiogène INpactien
Avatar de IdiogèneIdiogène- 10/10/20 à 09:17:08
SebGF

Le grand remplacement est en marche. :mdr:

Avatar de Charly32 Abonné
Avatar de Charly32Charly32- 10/10/20 à 12:58:58
SebGF

Va falloir regarder la vente des cintres maintenant :transpi:

Avatar de cheesepower Abonné
Avatar de cheesepowercheesepower- 11/10/20 à 10:02:14
KP2

J'ai un débit pourri en ADSL, pas de fibre, du coup toutes les grosses MAJ sur mon PC sont faites via mon smartphone en 4g.
Je dépasse allègrement les 10Go par mois. Il m'est arrivé d'accrocher les 30Go sur un mois.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.