FranceConnect : intégration à Pôle emploi, la CAF et version « + »

Bientôt EuropeConnect ?
Internet 4 min
FranceConnect : intégration à Pôle emploi, la CAF et version « + »

Avec du retard sur le calendrier, Pôle emploi intègre le dispositif FranceConnect, tandis que la CAF devrait suivre en juillet. En attendant, une nouvelle version du service avec une sécurité renforcée – FranceConnect+ – devrait voir le jour, mais on manque encore de détails.

Développé depuis 2014 (sur les cendres d’Idénum), « FranceConnect est un outil qui permet de s’identifier avec un seul identifiant (une adresse email et un seul mot de passe) sur l’ensemble des services publics », rappelait il y a quelques jours Amélie de Montchalin, ministre de la transformation et de la Fonction publiques.

Pour vous identifier, vous avez le choix entre une poignée de services – impôts, Ameli, l’Identité numérique de La Poste, MobileConnect et moi, MSA et Alicem – ouvrant les portes de « plus de 700 démarches » en ligne : demander un passeport, signaler une utilisation frauduleuse de sa carte bancaire, déclarer ses impôts, demander sa carte d’assurance maladie européenne, se connecter à la ville de Nantes, consulter le livret scolaire des enfants, etc.

Les possibilités sont nombreuses. Une liste est disponible par ici.

Pôle emploi et la CAF rejoignent (enfin) FranceConnect

Il y a un peu plus de trois ans, d’importants changements avaient été programmés par le gouvernement. Pour commencer, tout nouveau service public en ligne lancé depuis le 1er avril 2018 se devait d'être accessible via FranceConnect. L’ensemble de ceux déjà accessibles devait avoir sauté le pas au 31 décembre 2020 « au plus tard ».

Force est de constater que ce n’est pas le cas, mais on avance : deux nouveaux ajouts viennent d’être annoncés par Amélie de Montchalin : l’« ouverture de FranceConnect à Pôle emploi en mars 2021 et à la CAF en juillet 2021 ». Pôle emploi est même doublement en retard puisque, mi-décembre 2020, la ministre tablait sur un lancement en janvier 2021.

On apprend au passage que la « connexion aux identités numériques européennes » sera possible à travers FranceConnect dès cet été. Mais aucun détail n'a été donné sur ce projet

FranceConnect+ : revoilà une version « hautement sécurisée »

Il y a quelques jours, la ministre indiquait aussi le lancement d’ici mai 2021 de « FranceConnect+ », une nouvelle version renforcée concernant des « démarches demandant un niveau de sécurité plus élevé ». Aucune information supplémentaire n'a été donnée, que ce soit sur les détails techniques ou fonctionnels.

Nous avons demandé des précisions au ministère, sans réponse pour le moment. Le projet n'est pas totalement nouveau. Début 2018, le gouvernement prévoyait déjà l’arrivée d’un « parcours hautement sécurisé de "FranceConnect Identité" [...] disponible au plus tard le 31 décembre 2019 ».

On évoquait alors « le lancement des services en ligne exigeant une authentification renforcée des usagers, tel que la demande de procuration en ligne ou le dépôt de plainte en ligne ». Mais il semble avoir demandé plus de temps que prévu. Aux dernières nouvelles il était attendu en février sous le nom de FranceConnect+. Désormais en mai.

30 millions d’usagers et 1 300 services en 2022 ?

Amélie de Montchalin en profite pour rappeler quelques chiffres sur l’utilisation de FranceConnect : le service revendiquait 500 000 usagers en 2017, 3 millions en 2018, 10 millions en 2019 et 20 millions en 2021. Il devrait atteindre 30 millions l’année prochaine.

FranceConnect espère aussi presque doubler sa portée en permettant aux utilisateurs « d’accéder à plus de 1 300 services en ligne » dès l’année prochaine. Ces annonces s’inscrivent dans le cadre de « trois grands chantiers numériques accélérés » du gouvernement.

En plus de FranceConnect, il y a la simplification des démarches en ligne avec 100 % des 250 démarches les plus fréquemment réalisées, outre l’équipement des agents, puisque 100 % des agents avec des fonctions télétravaillables devraient être équipés d'ici la fin de l'année.

FranceConnect

Connective eSignatures compatible FranceConnect

Fin 2020, un nouveau service faisait parler de lui : Connective eSignatures, qui revendique être « la première solution de signature électronique intégrant FranceConnect ». Ainsi, « chaque citoyen français peut signer n’importe quel document de manière électronique en s’identifiant avec un de ses comptes existants sur FranceConnect ».

Selon Connective « tout utilisateur de FranceConnect en France peut à présent signer 99 % des types de documents existants, à l’exception de quelques-uns qui nécessitent encore une signature manuscrite ». Un renforcement de la pédagogie autour du fonctionnement de FranceConnect(+) sera dans tous les cas nécessaire, pour en faciliter l'accès et la compréhension, même à des publics pas toujours à l'aise avec le numérique.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !