Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Une bourde sur OpenStreetMap devient un immeuble de 212 étages sur Flight Simulator 2020

Trop gros, passera pas
Une bourde sur OpenStreetMap devient un immeuble de 212 étages sur Flight Simulator 2020
Crédits : Liamosaur

Une erreur sur OpenStreetMap a provoqué sur Flight Simulator 2020 l’érection d’un monolithe de 212 étages dans la banlieue de Melbourne. La cause ? L’utilisation par Microsoft des données du service cartographique libre, par l’entremise de Bing Maps.

Un immeuble immense planté au milieu de Fawkner, paisible ville de 15 000 habitants dans la banlieue de Melbourne. Voilà la curieuse découverte faite par des utilisateurs de Flight Simulator 2020.

Un survol de la zone, et voilà pointant vers le ciel un bâtiment immense qu’on penserait tiré d’une BD de Schuiten et Peeters ou, comme l’a imaginé le compte @alexandermuscat sur Twitter, de la Citadelle chère à Half-Life 2.

Le monolithe a fait l’objet de toutes les attentions et de défis comico-absurdes. Certains pilotes ont ainsi réussi à se poser dessus, il est vrai après de nombreuses tentatives

Comment le jeu, hyper réaliste, a-t-il pu concevoir pareille construction ? L'explication a été trouvée sur Twitter (voir ce compte ou ce compte). Un bug architectural venu… d’OpenStreetMap.

« 212 » étages au lieu de « 2 »

Et pour cause, dans l’historique des contributions de la zone considérée, un utilisateur, @natachwright120, avait associé à l'immeuble le tag « 212 étages ». Un peu gros... d'autant qu'à titre de comparaison, le gratte-ciel Burj Khalifa à Dubaï, « plus haute structure humaine jamais construite », dixit Wikipédia, trône à 828 mètres du haut de ses 163 étages.

L’erreur fut certes corrigée sur la carte contributive et libre voilà une vingtaine de jours. « 212 » a été remplacé par un « 2 », beaucoup plus en harmonie avec le bâtiment sis à l’angle de Lee Street et Wembley Road. Cependant, entretemps, Microsoft est passée par là pour récupérer les données.

Un accord entre OSM et Microsoft

Si l’on revient sur l’historique de Microsoft FlightSimulator 2020, celui-ci utilise les données Bing. Lequel, via Maps, prend les données OpenStreetMap pour nourrir sa base. En témoigne ce zoom sur le quartier en cause :

melbourne
Crédits : Microsoft / OpenStreetMap

Et en remontant davantage encore aux origines du cordon ombilical, il faut surtout se souvenir que l’éditeur est l’« un des plus gros sponsors d'OSM depuis bientôt 10 ans » explique Vincent Privat.

melbourne monolithe immeuble 212 étages

Pour cet INpactien et l’un des core developers de JOSM, principal outil d'édition OSM, cela « parait logique qu'ils se servent de nos données dans leurs produits ». Et pour cause, « Microsoft nous fournit gratuitement l'orthophoto Bing au niveau mondial depuis 2011. Plus récemment, ils ont fourni les emprises au sol de millions de bâtiments aux US. ils ont aussi financé le développement d'outils d'édition OSM utilisant StreetSide ».

Le 3 août 2010, Microsoft annonçait effectivement un partenariat avec le service cartographique pour ajouter OSM à Bing Maps, via Azure. Autre témoignage de cette collaboration : en 2018, Microsoft a fourni 125 millions de plans de bâtiments américains à OSM.

On comprend du coup un peu mieux pourquoi l’immeuble monolithe s’est également retrouvé sur Bing, puis par contagion sur Flight Simulator 2020. D'autant qu’il était impossible pour Microsoft de contrôler et corriger en temps réel ces données parmi les 2 pétaoctets traités, tout comme il est impossible pour Google d'éviter les erreurs sur Wikipédia, encyclopédie pourtant utilisée par Search.

Licence et attribution

« Que Flight Simulator utilise les données OSM, c’est très chouette. Voilà une très belle réutilisation, intéressante et créative ! », nous commente Guillaume Rischard, du board de l’OpenStreetMap Foundation.

Ce bug, au-delà de son côté humoristique, pose aussi des questions en termes de propriété intellectuelle. « OpenStreetMap est un ensemble de données ouvertes, disponibles sous la licence libre Open Data Commons Open Database License (ODbL) accordée par la Fondation OpenStreetMap (OSMF) » explique la page dédiée. « Vous êtes libre de copier, distribuer, transmettre et adapter nos données, à condition que vous créditiez OpenStreetMap et ses contributeurs. Si vous modifiez ou utilisez nos données dans d’autres œuvres dérivées, vous ne pouvez distribuer celles-ci que sous la même licence. »

La licence impose donc de mentionner l’usage d’OSM d’une manière ou d’une autre. En pratique, « pour une carte interactive, c’est généralement dans un coin. Pour un jeu, ce peut être dans l’écran de démarrage. Dans tous les cas, il faut qu’on sache qu’on utilise ces données, même dans le cadre d’un produit dérivé ».

Des erreurs inévitables dans un tel jeu de données

Au-delà du droit moral, cette citation est aussi un moyen utile de permettre à quiconque de corriger d’éventuels bugs. Pour le cas présent, la fameuse mention a pu être indiquée dans les crédits du jeu. « Je ne peux les accuser d’avoir violé une telle licence sans avoir reçu de signalement ou constaté moi-même ».

En attendant, « quand on utilise des données OSM, on doit se rendre compte qu’il peut y avoir de tout dans les tags. D’où l’intérêt de se doter de règles de validation ».

Des erreurs dans OSM ? « Qu’il y en ait dans un jeu de données, c’est inévitable et trivial à corriger. On n’est pas vaccinés contre et nous n’en avons pas non plus le monopole. Elles surgissent dès lors qu’un humain parle à un ordinateur. Ce qui rend OpenStreetMap unique, c'est que tout le monde peut très facilement les corriger ».

72 commentaires
Avatar de Citan666 Abonné
Avatar de Citan666Citan666- 21/08/20 à 13:23:16

GG la boulette :mdr:

Franchement j'espère que même après correction et remontée dans la cartographie du jeu ils conserveront ça sous forme d'easter egg (genre fais 3 looping puis un double flap dans une zone et tu vois le bâtiment s'ériger en temps réel Xd).

Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 21/08/20 à 13:27:53

D'autant qu’il était impossible pour Microsoft de contrôler et corriger en temps réel ces données parmi les 2 pétaoctets traités, tout comme il est impossible pour Google d'éviter les erreurs sur Wikipédia, encyclopédie pourtant uilisée par Search.

Tu peut quand même limiter la casse en rajoutant quelques part une ligne de code qui vérifie le nombre d'étage d'un immeuble et si ça dépasse une certaine valeur alors tu limite sa taille et tu envois une notification à l'équipe en place.

C'est typiquement le gens de chose qui m'énerve vraiment, faire croire qu'un truc est impossible alors qu'en fait personne n'a eu la simple idée de faire un tel outil de validation. Et surtout que même en sachant que ça peut générer de telles erreur, cela reste impossible.

Elles surgissent dès lors qu’un humain parle à un ordinateur

Ça c'est ce que toutes les boites d'informatique veulent faire croire au client pour leur faire cracher un max.

Avatar de Buffort Abonné
Avatar de BuffortBuffort- 21/08/20 à 13:29:15

Je ne comprends pas qu'ils n'aient pas introduit d'outils ou de script permettant de repérer les outliers dans les données générées par leur système.

Bon après, MFS n'est pas exempt de bug non plus ...

Avatar de jeryagor Abonné
Avatar de jeryagorjeryagor- 21/08/20 à 13:31:28

GG au mec qui s'est posé dessus ! :)

Avatar de spidermoon Abonné
Avatar de spidermoonspidermoon- 21/08/20 à 13:31:51

Enlarge your building :transpi:

Avatar de ndjpoye Abonné
Avatar de ndjpoyendjpoye- 21/08/20 à 13:36:18

Qui dit qu'ils n'ont pas fait d'outils pour vérifier certaines incohérences ?
Là, on est juste dans un cas pas pensé. Et oui, c'est impossible de penser à tout.

Avatar de LostSoul Abonné
Avatar de LostSoulLostSoul- 21/08/20 à 13:44:01

"Allahu akbar !" VROOOOO ...

(Ils avaient pas dit que les terroristes du WTC s'étaient entrainés sur MFS justement ?)

Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 21/08/20 à 13:45:25

ndjpoye a écrit :

Qui dit qu'ils n'ont pas fait d'outils pour vérifier certaines incohérences ? Là, on est juste dans un cas pas pensé. Et oui, c'est impossible de penser à tout.

Je pense surtout qu'ils ont volontairement laissés ce bug pour ce faire péter un coup de pub gratuitement... De la à penser que l'immeuble à été modifié sciemment sur OSM il y à qu'un pas.

Avatar de refuznik Abonné
Avatar de refuznikrefuznik- 21/08/20 à 14:01:18

skankhunt42
Euh tu devrais quitter un peu le mode complotiste. Et puis si tu utilisais OSM tu saurais que l'on peut voir les dates d'entrée, de suppressions et de modfications. Donc non ce n'est pas volontaire.

Avatar de wagaf Abonné
Avatar de wagafwagaf- 21/08/20 à 14:01:48

skankhunt42

C'est clair qu'il est impossible de modéliser la planète entière de manière parfaite et sans la moindre incohérence.

skankhunt42 a écrit :

Tu peut quand même limiter la casse en rajoutant quelques part une ligne de code qui vérifie le nombre d'étage d'un immeuble et si ça dépasse une certaine valeur alors tu limite sa taille et tu envois une notification à l'équipe en place.

C'est typiquement le gens de chose qui m'énerve vraiment, faire croire qu'un truc est impossible alors qu'en fait personne n'a eu la simple idée de faire un tel outil de validation.

S'énerver pour ça est absurde.

Il y a une infinité d'incohérences potentielles. C'est bien plus facile à imaginer après coup, quand un bug très spécifique a fait la une.

Édité par wagaf le 21/08/2020 à 14:02
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 8