Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

François Hollande confirme le très haut débit pour tous en France

Même en zone à faible densité

Conformément aux propos de Jean-Marc Ayrault hier après-midi, François Hollande a tenu hier à Clermont-Ferrand un discours portant sur le très haut débit (THD). 20 milliards d'euros seront ainsi dépensés d'ici 10 ans, et l'État interviendra dans les zones à faible densité a promis le président de la République.

« C'est sur le très haut débit que nous pouvons être les meilleurs » 

François Hollande, outre parler brièvement de l'économie et du déficit de la France, est notamment venu à Clermont-Ferrand pour parler de « la croissance de demain » et de « l'ambition numérique ». À partir de la 13 minutes de son discours, le président a ainsi confirmé les propos de son premier ministre au sujet du très haut débit. En voici un extrait :

 

« La France, à plusieurs reprises dans son histoire industrielle, a été capable d'être en avance. De prendre des risques et des paris technologiques. (...) Nous avons besoin d'allier l'industrie et le service. (...) Nous pouvons, dans l'économie du 21e siècle, prendre de l'avance aussi. Et c'est sur le numérique, sur le très haut débit, que nous pouvons être les meilleurs. (...) L'économie numérique dans notre pays représente déjà 5 % de la croissance, 5 % du PIB, 1 million de salariés. Mais il nous manque encore des outils essentiels. Et notamment des infrastructures. Et c'est là que nous rencontrons le très haut débit. J'ai souhaité donc venir ici pour illustrer cette ambition. »

 

Pour François Hollande, le THD a de multiples atouts : il renforce la compétitivité des entreprises et améliore l'attractivité du territoire, il permet de transférer bien plus rapidement les données (de tous types), et surtout, le THD pousse à la création de nouveaux services. Le président parle ainsi des vêtements intelligents ou encore les économies d'énergie. Pour le président, le très haut débit peut révolutionner certains secteurs (éducatif, médical, administratif, etc.).

« Chaque citoyen, où qu'il vive en France, doit pouvoir disposer des mêmes services »

« C'est un défi majeur » précise François Hollande. « Le très haut débit abolit les distances. Chaque citoyen, où qu'il vive en France, doit pouvoir disposer des mêmes services, pour sa formation, sa santé, ses loisirs. Et donc il y a un facteur d'égalité. Et les entreprises doivent avoir la même possibilité de réussir où qu'elles soient implantées. (...) J'ai pris la décision, de dégager 20 milliards d'euros, dans les 10 ans qui viennent, pour l'accès au haut débit. »

 

Comment sera répartie cette somme ? Un tiers, soit près de 7 milliards d'euros, sera dépensé dans les zones denses, c'est-à-dire les villes. Le secteur privé s'occupera de cette charge, sachant qu'Orange a déjà prévu plusieurs milliards de budget uniquement pour la fibre optique d'ici 2020. Un autre tiers, dans les zones moins denses, « sera co-financé par les opérateurs à partir des infrasctures déployées par les collectivités ». Enfin, le dernier tiers, sera intégralement dépensé par l'État et les collectivités « pour permettre à chaque citoyen, même s'il vit dans une zone déshéritée, de pouvoir accéder au très haut débit ». En somme, l'État se chargera des zones à très faible densité du pays.

 

Un établissement public sera chargé de coordonner et d'accompagner techniquement et financièrement le déploiement des réseau précise François Hollande. Quant à la source de tous ces milliards, il n'est pas question d'une taxe sur les opérateurs assure le président de la République, ceci dans un but d'une stabilité fiscale. Ce dernier a ainsi affirmé que l'argent sera principalement tiré du programme d'investissement d'avenir ainsi que par les redevances payées par les opérateurs pour exploiter les fréquences mobiles.

 

D'ici cinq ans, 50 % de la population devra être couverte en très haut débit espère François Hollande. Et sur dix ans, 100 %. Dès le mois d'avril prochain, les guichets de subventions seront ouverts pour les zones les moins denses. 

« Mais le jour où il n'y aura plus de contenus, à quoi serviront les tuyaux ? »

Enfin, François Hollande a brièvement abordé les conflits entre les opérateurs français et les éditeurs de contenus, tout en élargissant le sujet. « Nous devrons faire attention à ce que dans cette longue chaîne qui va du matériel jusqu'à l'usage, il n'y ait pas des opérateurs qui puissent prendre une partie de la rente. Nous savons bien que un des enjeux... je ne vais pas citer de grands groupes, de grands fournisseurs d'accès, mais qui ont, eux, les tuyaux, et qui assèchent en réalité les contenus. Mais le jour où il n'y aura plus de contenus, à quoi serviront les tuyaux ? Et si les contenus ne sont pas rémunérés, qui financera demain la création, la culture, l'information, la presse ? »

62 commentaires
Avatar de anonyme_b93219f691a6afd6966660cd49d7951e INpactien

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Hop petit tacle envers Free.

Avatar de taralafifi INpactien
Avatar de taralafifitaralafifi- 21/02/13 à 08:31:52

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Faut voir ce qu'ils appellent très haut débit.
Si c'est pour garantir 2mega minimum c'est pas la peine...

Avatar de Oxyacetylene INpactien
Avatar de OxyacetyleneOxyacetylene- 21/02/13 à 08:32:55

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Bientôt, François Hollande va marcher sur l'eau...
Très haut débit pour tous, une croissance à 2 chiffres... et une réduction d'impôt aussi peut-être ?
L'UE vient de sabrer la France en prévoyant une croissance de 0,1%, voire nulle avec un déficit de 3,6% de son PIB.
On est en récession. Il nous offre une tournée générale de hausse d'impôts et il voudrait nous faire gober que le THD est un facteur de croissance à développer.
M. Le Président, vous trollez. Arrêtez de taxer le numérique qui plombe le développement actuel. Ce sera déjà une belle avancée.

Avatar de sebtx Abonné
Avatar de sebtxsebtx- 21/02/13 à 08:35:52

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Pour faire du très haut débit au milieu des vaches, va falloir beaucoup plus que 20 milliards...

Enfin concernant les zones denses, le déploiement fibre est déjà planifié, et effectivement Orange est déjà sur le coup.

Avatar de xtero INpactien
Avatar de xteroxtero- 21/02/13 à 08:38:15

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Mais le jour où il n'y aura plus de contenus, à quoi serviront les tuyaux ?

"Quand j'aurais le haut débit, je pourrais héberger mon propre tumbler, mon propre youtube, mon facebook. Que vais je faire si il n'y a plus de contenus ... oh wait !"

Je sais que c'est dur d'imaginer de quoi demains sera fait. Mais c'est en laissant la possibilité au gens de faire ce qu'ils veulent qu'on verra apparaître de nouveaux concepts, de nouvelles applications. L'argument qui est régulièrement avance au non déploiement du THD, c'est : "a quoi ca va bien pouvoir leur servir autant de BP, si ce n'est pour télécharger illégalement". Mais déjà si on n'avais un débit symétrique, le réseau n'aurait probablement pas la tête qu'il a aujourd'hui, a savoir des gros fournisseur de contenus, et une masse de petit consommateur.

Avatar de cid_Dileezer_geek INpactien
Avatar de cid_Dileezer_geekcid_Dileezer_geek- 21/02/13 à 08:38:29

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

« Chaque citoyen, où qu'il vive en France, doit pouvoir disposer des mêmes services »

Accès pour tous, mais à quoi... au minitel THD 2.0 ???

Avatar de Drepanocytose INpactien
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 21/02/13 à 08:43:05

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Il a raison de vouloir pousser le THD dans les zones reculées.

Les centres urbains sont engorgés et hors de prix même pour une grande part de la classe moyenne, qui doit se réfugier en cambrousse...
Il faut trouver de nouvelles manières de faire du télétravail, et pour ca il faut des réseaux THD fiables.

Imaginons, pourquoi pas, des bâtiments communs dans les villages avec des bureaux en libre service pour que les gens viennent y connecter leur PC et bosser : pour ca il faut impérativement du THD.

Videoconference ? Ca ne se fait pas proprement avec un ADSL 2MB/s...

Etc.

Sinon GG Francois pour la petite claquade à Free en passant.

Avatar de jeje07 INpactien
Avatar de jeje07jeje07- 21/02/13 à 08:43:38

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

20 milliards d'euros seront ainsi dépensés d'ici 10 ans

balèze de prévoir un budget de 20 milliards pour du très haut débit à l'époque actuelle où on est en plein de la merde.... y a peu être d'autres priorités.
le très haut débit pour certaines entreprises, oui, mais pour des clampins de particuliers provinciaux comme moi au fin fond de l'ardèche, on peut vivre sans....

Avatar de indyiv INpactien
Avatar de indyivindyiv- 21/02/13 à 08:51:28

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

si c'est au niveau de toutes ses autres promesses ...

Avatar de Locke INpactien
Avatar de LockeLocke- 21/02/13 à 08:51:52

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

jeje07 a écrit :

balèze de prévoir un budget de 20 milliards pour du très haut débit à l'époque actuelle où on est en plein de la merde.... y a peu être d'autres priorités.
le très haut débit pour certaines entreprises, oui, mais pour des clampins de particuliers provinciaux comme moi au fin fond de l'ardèche, on peut vivre sans....

Non mais si on attends 10 ans pour démocratiser le THD c'est sur qu'on va devenir très vite à la ramasse. C'est le bon moment justement pour construire des choses pour l'avenir.
Techniquement on peut vivre sans beaucoup de choses, mais si on raisonne comme ça, on ne progressera pas beaucoup.
Si le pays est en THD dans un maximum de zone, de nouveau services pourront être proposer, et donc potentiellement de la création d'entreprise et de l'emploi pour proposer ces services, etc etc.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 7