La prochaine Xbox aurait bien elle aussi un verrou contre les jeux d'occasion

« Faut que tu crache faut que tu payes »

Il devient presque évident désormais que les prochains mois verront de nombreuses révélations sur les prochaines consoles de Microsoft et SONY. La PlayStation 4 pourrait être ainsi dévoilée le 20 février. Cependant, l’un des sujets d’inquiétude concerne les mesures mises en place pour stopper l’utilisation des jeux d’occasion. Et, malheureusement, les futures Xbox et PlayStation sont touchées de la même manière par les rumeurs.

 Xbox 720

Barrière contre les jeux d'occasion : une future mode ? 

Il y a un mois, nous avons publié dans nos colonnes une actualité qui n’a pas manqué de faire réagir. Il s’agissait d’un brevet déposé par SONY et dans lequel on pouvait observer une technologie capable de bloquer les jeux d’occasion sur une autre console que celle ayant servi pour la première fois. Le système passait par un marquage RFID contenant notamment le compte du premier utilisateur. Exécuté sur une autre console ou avec un autre compte, le jeu refusait alors de se lancer.

 

Ce type de système fait naturellement peur. Le marché de l’occasion est très développé et des réseaux de boutiques existent depuis de nombreuses années. En outre, sans même parler de gains financiers, il est normal pour un joueur de prêter un titre qu’il a terminé, pour en faire profiter un ami. De fait, un tel système obligerait tout joueur à acheter le produit tout en court-circuitant les réseaux de revente, aussi bien les boutiques que d’autres structures telles qu’eBay.

Xbox : le même système, mais via une connexion ?

Or, si le futur de la PlayStation nous sera révélé le 20 février, il reste encore à Microsoft à dévoiler une date. Et en attendant, on peut compter sur les rumeurs pour occuper le terrain. Celle d’un système de protection contre les jeux d’occasion n’est pas nouvelle, mais elle se renforce. Selon le magazine Edge, plusieurs sources ont confirmé que la prochaine Xbox serait bien munie d’une telle barrière, mais sur un mode de fonctionnement différent de la PlayStation « 4 ».

 

À la différence du brevet de SONY exposé le mois dernier, la console de Microsoft serait conçue pour nécessiter une connexion Internet permanente. Dès lors, le système retenu pourrait se baser sur l’association de deux clés, l’une provenant d’un code d’activation sur le jeu, l’autre du compte utilisateur. Une fois ces clés enregistrées par le réseau Xbox Live, les serveurs pourraient les comparer et, si elles ne correspondent pas, bloquer le jeu sur une autre console ou un autre compte.

 

De tels codes d’activation seraient livrés avec les titres qui, a priori, seraient commercialisés sous la forme de Blu-ray à double densité, autrement dit de 50 Go. Cette évolution du support reste assez prévisible. En effet, la Xbox 360 s’appuie sur des DVD dont la capacité est beaucoup plus limitée. Si la firme a bien commercialisé un lecteur externe pour le HD-DVD, elle ne s’en est jamais servie pour la lecture des titres, uniquement pour les vidéos. De fait, avec des jeux qui seront certainement en 1080p (Full HD), les titres auront besoin de place pour le stockage des textures. Il faut noter d’ailleurs que certains jeux, tels que Little Big Planet Karting, sont déjà livrés avec des codes qui activent les fonctions en ligne.

La future PlayStation serait plus simple pour le développement des jeux

Selon Edge, d’autres rumeurs intéressantes entourent les prochaines consoles de Microsoft et SONY. Par exemple, et d’après des développeurs travaillant sur des kits préliminaires de création de jeux, la prochaine PlayStation serait plus simple d’accès. L’environnement d’exploitation de la Xbox aurait été décrit comme « oppressant ». Cependant, Microsoft travaillerait bien sur une nouvelle génération de détecteur Kinect, nettement plus performante que l’actuelle. Ce qui, en soit, n’est pas non plus une véritable surprise.

 

Reste que le plus inquiétant pour les joueurs, et ce qui pourrait gâcher le plaisir de nouvelles plateformes dédiées au jeu, est bien l’éventuel blocage des jeux d’occasion. Nul doute que les réponses seront données dans les mois qui viennent. Voire dans deux semaines pour la PlayStation.

 

Tout ceci reste cependant à prendre avec les pincettes de rigueur. Même dans le cas de SONY, un brevet ne représente pas systématiquement une technologie à venir.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !