Square Enix dans le rouge au dernier trimestre malgré de bonnes ventes

Mais Lara devrait éviter le naufrage

Square Enix vient de publier ses résultats pour les trois premiers trimestres de son année fiscale 2013, et l'ensemble n'est pas brillant. En effet, si son chiffre d'affaires progresse, l'éditeur affiche pour le moment des pertes significatives. 

Tomb Raider

Square Enix compte sur le succès de Tomb Raider pour redresser la barre 

 

Les fêtes de fin d'année n'auront pas complètement réussi à l'éditeur qui malgré un chiffre d'affaires de 102,8 milliards de yens (818 millions d'euros) en progression de 7,1 % par rapport à l'an passé, n'a pas su en tirer des profits. En effet, Square Enix affiche des pertes nettes de 5,7 milliards de yens, soit 45,2 millions d'euros, sur une période allant du 1er avril au 31 décembre 2012. Des résultats que la compagnie met sur le dos de « conditions de plus en plus difficiles sur le marché des jeux pour consoles, dans lequel le groupe peine à réaliser le retour attendu sur ses investissements ».

 

À l'instar d'autres firmes japonaises comme Capcom ou Nintendo, la valorisation du yen sur les marchés étrangers a pourtant bien profité à l'éditeur, qui enregistre là un gain de 620 millions de yens, contre une perte de 1,8 milliard l'an passé. Cette manne n'aura toutefois pas suffi à équilibrer les comptes. Une hausse de plus de 20 % de ses frais de fonctionnement a également coûté à la compagnie environ 8,5 milliards de yens. 

 

Toutefois, Square Enix prévoit de terminer son cycle fiscal dans le vert, avec des revenus estimés à 150 milliards de yens (1,19 milliard d'euros) en progression de 22,1 % sur l'année, et un bénéfice net de 3,5 milliards de yens soit 27,8 millions d'euros. L'éditeur compte sur l'arrivée de quatre titres importants dans son catalogue : Tomb Raider et Final Fantasy XI : Seekers of Adoulin pour l'ensemble du globe ainsi que Dragon Quest VII et Kingdom Hearts-HD 1.5 Remix qui ne fouleront que les terres nipponnes. 

 

Enfin, du côté des plateformes mobiles, la firme semble se satisfaire de ses résultats, arguant que Final Fantasy Brigade, un jeu publié sur le réseau Mobage « génère des profits acceptables », il en est de même pour Sengoku ixa, un titre disponible sur navigateurs. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !