Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Mega : « on veut faire évoluer le modèle de rémunération des créateurs »

Le cauchemar des majors approche

La direction de Méga est ambitieuse. À peine son offre d'hébergement lancée, elle nous rappelle son souhait de faire évoluer le modèle de rémunération des créateurs avec son offre Megabox. Elle compte mettre en œuvre un partage 90/10. 90 % pour les créateurs, 10 % pour l'intermédiaire technique. Le projet est actuellement développé par des équipes au Portugal. Il sera techniquement prêt dans 6 mois, du moins selon le prévisionnel interne.

MEGA Dossier PCi

 

Voilà quelques jours, Kim DotCom a posté sur Twitter ce message laconique : « les autorités hongkongaises ont participé à la destruction illégale de notre activité légitime. Elles auront à s’en expliquer ». Interrogée sur le sens de ce message auprès de la direction de Mega, celle-ci nous répond que « Kim nous rappelle que, en plus de la Nouvelle-Zélande et des États-Unis, les autorités de Honk-Kong ont participé à l'opération du FBI qui a détruit notre business l'an dernier. Il implique que cela aura des conséquences - il n'est pas normal qu'un business puisse être détruit sans amener le moindre élément probant de preuve pour substancier les accusations ni sans avoir le droit à un procès équitable. »

 

Au-delà de ce litige, depuis la fermeture de Megaupload l’an passé, il y a eu des effets collatéraux forts. Certes, des hébergeurs de fichiers ont fermé les semaines suivant le raid contre Megaupload, mais des dizaines de « lockers » sont apparus depuis. Pour Emmanuel Gadaix, qui fut déjà directeur technique de Megaupload, le problème n’est plus vraiment de savoir ce que font ces cyberlockers. « Il s'agit de faire évoluer le modèle de rémunération des créateurs, leur permettre de se produire eux-mêmes sur le web, de gérer leurs fans à leur guise, de s'émanciper de ce système anachronique qui veut contrôler l'accès aux médias sur l'Internet sans en comprendre les réalités ». Et sur ce terrain, « Mega se veut être un des vecteurs de ce changement ».

 

Avant sa fermeture, nous rappelle l'intéressé, « Megaupload était en relation avec de nombreux ayants droit depuis des années. Mega va continuer ce dialogue et cette recherche de solutions ». Comment ? « Le lancement de Megabox dans quelques mois sera un exemple de ce genre d'innovation : les artistes conserveront 90 % des revenus engendrés par le site ». Le site veut viser la musique, mais également toutes les branches de la création.

 

Difficile cependant d’accélérer l’agenda. « Pour l'instant, nous devons surtout concentrer nos maigres ressources (nos fonds sont toujours bloqués) à construire l'infrastructure de Mega ». Impossible cependant de connaître les prévisions en terme de recrutement d’abonnés. « Il est un peu tôt pour faire ce genre de « forecast », le business model de Mega est différent, d'ici quelques mois nous devrions avoir un peu plus de visibilité ». Mega se refuse d’en dire tout autant sur MegaBox cette fameuse offre proposée aux créateurs, si ce n’est nous renvoyer sur la vidéo déjà postée voilà quelques mois.  

 

 

On sait cependant que c'est une équipe portugaise qui est chargée du développement. Et la plateforme devrait enfin être prête dans six mois. Restera ensuite à peaufiner son lancement commercial.

78 commentaires
Avatar de Zyami INpactien
Avatar de ZyamiZyami- 29/01/13 à 15:24:58

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Dire qu'il va en falloir un paquet de gars comme lui pour faire enfin avancer les choses, c'est assez incroyable.

J'aime pas vraiment le bonhomme mais c'est le seul sur la planète à offrir ce que les gens demandent.

Avatar de sebtx Abonné
Avatar de sebtxsebtx- 29/01/13 à 15:25:31

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Wait & See

En attendant, pop-corn :)

Avatar de juks77 INpactien
Avatar de juks77juks77- 29/01/13 à 15:28:58

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

lockers ?

Avatar de Malesendou INpactien
Avatar de MalesendouMalesendou- 29/01/13 à 15:31:21

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Les créateurs, autrement dit les auteurs... ^^" En fait, tous les techniciens, interprètes, et cie, devrons travailler gratuitement ! :o

Avatar de Hawaga INpactien
Avatar de HawagaHawaga- 29/01/13 à 15:33:33

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

juks77 a écrit :

lockers ?

je dirais même plus: lockers?

Édité par hawaga le 29/01/2013 à 15:33
Avatar de LeTroll INpactien
Avatar de LeTrollLeTroll- 29/01/13 à 15:37:20

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Malesendou a écrit :

Les créateurs, autrement dit les auteurs... ^^" En fait, tous les techniciens, interprètes, et cie, devrons travailler gratuitement ! :o

Généralement, c'est auteurs, compositeurs, interprètes.

Avatar de Zyami INpactien
Avatar de ZyamiZyami- 29/01/13 à 15:38:54

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Malesendou a écrit :

Les créateurs, autrement dit les auteurs... ^^" En fait, tous les techniciens, interprètes, et cie, devrons travailler gratuitement ! :o

ou tu a vu/lu que qq'un a dit cela ?

Avatar de Malesendou INpactien
Avatar de MalesendouMalesendou- 29/01/13 à 15:48:56

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

LeTroll a écrit :

Généralement, c'est auteurs, compositeurs, interprètes.

Non, l’interprète n'est pas auteur. Et non, ils sont pas tous auteur, compositeur, interprète. Bien au contraire.

Et tout ça c'est du blabla, rien, absolument rien n’empêche quelqu'un de s'autoproduire.

Zyami a écrit :

ou tu a vu/lu que qq'un a dit cela ?

C'est dans le titre. Il est nullement question de participer à la création, mais juste de participer à la rémunération des créateurs (une fois le produit fini en somme).

Édité par Malesendou le 29/01/2013 à 15:51
Avatar de jun INpactien
Avatar de junjun- 29/01/13 à 15:51:37

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Donc en gros, casser les prix, faire gagner 90% de pas grand chose à des artistes peu ou pas connu, sans leur offrir plus de visibilité, et se garantir un revenue grâce à un effet long-tails... Y'a pas vraiment de gagnant, sauf kim dotcom...

Si on en écoute certains, les majors ne font que ponctionner les artistes, sans financer la com', la distribution et la production d'un disque...

Avatar de Sythuzuma-Ka INpactien
Avatar de Sythuzuma-KaSythuzuma-Ka- 29/01/13 à 15:53:31

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Malesendou a écrit :

Les créateurs, autrement dit les auteurs... ^^" En fait, tous les techniciens, interprètes, et cie, devrons travailler gratuitement ! :o

Je suis musicien, et je serai ravi quand je pourrai payer honnetement les potes qui nous enregistrent, et nous accompagnent en concert. Pour ceux qui bossent dans une salle, c'est elle qui les paye, je vois pas vraiment le problème au final.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 8