SONY Xperia S : un développeur et des pilotes pour supporter le projet AOSP

SONY s'ouvre enfin au monde qui l'entoure ?

Il y a quelques jours de cela, nous vous indiquions qu'un projet à l'initiative de Jean-Baptiste Queru de Google visait à rendre le Xperia S de SONY aussi apte aux mises à jour que les produits de la gamme Nexus. Comme nous l'évoquions alors, le Japonais regardait d'un oeil bienveillant cette expérimentation. Aujourd'hui, il passe à l'action et met à disposition des fichiers nécessaires à son avancement.

SONY indique sur son blog que ces fichiers qui sont, par exemple, les pilotes nécessaires au bon fonctionnement du matériel, sont disponibles au téléchargement dans son espace dédié aux développeurs. Certains étant fournis par Qualcomm (qui fournit le SoC de cet Xperia S), une licence spécifique sera néanmoins à accepter. La marque précise qu'un ingénieur sera désormais chargé de suivre et d'assister le projet.

 

SONY Xperia S

 

Le constructeur ajoute que « il reste encore beaucoup de travail, mais nous pensons qu'il est bon voir ce projet évoluer, même si nous ne sommes pas sûr que ce soit un jour suffisamment stable et finalisé pour une utilisation quotidienne ». En outre, SONY remercie la communauté des développeurs et plus spécialement l'équipe de CyanogenMod qui participe activement au projet et à son évolution.

 

Si vous êtes intéressés, il vous suffit de vous rendre par ici et d'accepter la licence d'utilisation pour télécharger les fichiers publiés. Vous pourrez suivre l'avancement du projet par là.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !