Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Les producteurs de musique veulent faire payer les moteurs

Super droit à rémunération

Lors d’un déjeuner de presse organisé hier, la SCPP a dévoilé ses ambitions futures. Comme les éditeurs de presse, la représentante des majors voudraient faire payer les moteurs de recherche pour la captation de valeur réalisée sur les contenus qu’ils indexent. Mais la SCPP est plus ambitieuse, puisqu’elle réclame un super droit à rémunération, géré collectivement et profitant à tous les ayants droit, dont les producteurs de musique.

pascal nègre

Une requête Pascal Nègre Universal  dans Google Image

 

Dans un dossier de presse, la Société civile des producteurs phonographiques (SCPP) explique qu’elle souhaite « rétablir les équilibres économiques entre ceux qui profitent gratuitement des contenus culturels et ceux qui les créent, par la création d’un nouveau droit à rémunération ».

 

Droit à rémunération ? L'organisation estime que « de nombreuses études ont établi que certains agents économiques profitaient gratuitement de la valeur des contenus culturels sans rémunérer en aucune manière ceux qui créent ces contenus ». Et « cela est particulièrement vrai des moteurs de recherche, qui en indexant les contenus culturels, génèrent un trafic sur leur site leur permettant d’en retirer des revenus publicitaires, qui ne font l’objet d’aucun renversement d’aucune sorte à ceux qui ont créé ces contenus. »

 

« Les contenus ne vivent pas correctement leur vie. Ils ne peuvent pas être financés uniquement par la publicité. Il y a un transfert de valeur. Il faut déplacer le curseur pour un partage plus équitable » a expliqué Pascal Nègre lors de ce petit déjeuner, dans des propos rapportés par BFMTV

 

Pour les majors de la musique, cette situation n’est pas seulement limitée aux articles de presse mais touche tous les contenus culturels. Ce « déséquilibre économique doit donc être réparé par un dispositif plus large que celui envisagé par la presse », poursuit la note des producteurs. De fait, la SCPP voudrait que soit créé « un droit à rémunération assis sur les recettes publicitaires des moteurs de recherche réalisées avec des entreprises établies en France et dont bénéficieraient l’ensemble des ayants droit des contenus culturels protégés. » Elle a remis à la mission Lescure une consultation juridique pour justifier cette idée qui reposerait sur une nouvelle gestion collective.

 

« La définition précise de ce nouveau droit à rémunération, ses modalités de perception, la fixation de son assiette comme de son taux, ses modalités de répartition pourraient faire l’objet d’une Commission du CSPLA », annonce prudemment la SCPP, qui siège dans cet organe rattaché au ministère de la Culture, composé majoritairement d’ayants droit.

129 commentaires
Avatar de methos1435 INpactien
Avatar de methos1435methos1435- 18/01/13 à 09:12:44

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Réaction très conne mais attendue. Il était évident qu'ils iraient dans ce sens. Pourquoi la presse tirerait un bénéfice et pas eux...

Quand on voit de telles demandes, on a honte de vivre en France...

Avatar de patos Abonné
Avatar de patospatos- 18/01/13 à 09:15:09

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Ils ne sont jamais à court d'idées pourries ceux-là...

Avatar de psikobare Abonné
Avatar de psikobarepsikobare- 18/01/13 à 09:15:35

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

parce que, oui, pourquoi existerait-il encore une seule source d'argent dans le monde qui ne profite pas aux ayants droits

Avatar de psychotik2k3 INpactien
Avatar de psychotik2k3psychotik2k3- 18/01/13 à 09:15:37

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

pourquoi on ne les envois pas poru remplacer les otages ???
ah oui par ce que la bas les mecs s'appercevraient qu'ils n'ont en fait aucune valeur marchande et n'en voudraient pas.

Avatar de misterB Abonné
Avatar de misterBmisterB- 18/01/13 à 09:15:43

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Autant pour la Presse je peux comprendre leurs revendications, mais pour la zic je ne vois pas, il n'y a pas de service Google music ou autre, le seul truc c'est le lien vers youtube qui lui reverse de thune et met le lien pour acheter le morceau.

Ils veulent vraiment se saborder c'est pas possible

D'un côté tu as les petits label et structure indé qui font tout pour faire ça bien, et de l'autre les majors qui font nawak, et qui du coup ternissent l'image de tout le monde

Avatar de vince120 Abonné
Avatar de vince120vince120- 18/01/13 à 09:16:42

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

robots.txt et qu'ils nous foutent la paix !

Avatar de psychotik2k3 INpactien
Avatar de psychotik2k3psychotik2k3- 18/01/13 à 09:16:42

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

psikobare a écrit :

parce que, oui, pourquoi existerait-il encore une seule source d'argent dans le monde qui ne profite pas aux ayants droits

ben en fait ils lorgnes egalement sur la taxe baguette de pain et litre de lait par ce que honnetement c'est une honte tout cet argent qui file entre les doigts des ayants droits.

Avatar de Zyami INpactien
Avatar de ZyamiZyami- 18/01/13 à 09:16:53

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Bah voilà, maintenant on peut virer la pub, installer adblock sur toutes les boxs, mobiles etc, ceux qui font des contenus seront payés sans rien foutre ... Pourritures d'ayant droits tiens !

Avatar de hellmut Abonné
Avatar de hellmuthellmut- 18/01/13 à 09:18:48

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Eh Pascal, tu t'es jamais demandé comment les gens arrivaient sur la page Youtube de tes artistes? ni même comment cette page Youtube existait?
ça te dirait de payer pour le service que te rend Youtube gratuitement en t'amenant des millions de vues?
Ah oui j'ai oublié, Universal vient de se faire choper la main dans le pot de confiture à bidouiller son nombre de vues. c'était gratuit ça aussi, non?

En somme, Pascal, tu te foutrais pas un peu de la gueule du monde, à troller du matin au soir? tu veux pas te sortir un peu les doigts pour créer vraiment un modèle économique viable pour ta boîte? Ah merde, c'est vrai que c'est plus pratique de passer directement un coup de fil au ministre. Pardon.

un droit à rémunération assis sur les recettes publicitaires des moteurs de recherche réalisées avec des entreprises établies en France et dont bénéficieraient l’ensemble des ayants droit des contenus culturels protégés

eh ben bon courage mon coco.

@Marc: allez, avoue que t'as sciemment sorti ça un vendredi.

Avatar de Kakuro456 INpactien
Avatar de Kakuro456Kakuro456- 18/01/13 à 09:20:09

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Alors après avoir complétement raté la distribution de musique dématérielisée, ils veulent continuer à récolter sans fournir le moindre travail.
Parasites de société ces gens là.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 13