Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

[MàJ] Les opérateurs télécoms européens discutent en vue d'une alliance

Alliance technik
Mise à jour : « Il n'a jamais été question de construire un réseau paneuropéen. » Stéphane Richard, le patron de France Télécom (Orange), a tenu à remettre les points sur les « i » au sujet de la réunion de décembre dernier qui s'est tenue entre les grands opérateurs télécoms européens et Joaquin Almunia, le commissaire européen à la concurrence, et dévoilée par le Financial Times la semaine dernière.

Le PDG d'Orange a toutefois précisé qu' « il faudra un jour s'attaquer à l'Europe des télécoms, faire disparaître les frontières donc les régulateurs, même si je sais que ça ferait de la peine à M. Silicani » (NDLR, : le président de l'ARCEP). De quoi imaginer un jour la fin des frais d'itinérance en Europe ?

Afin de faire face à la stabilisation de leur marché et réduire leurs coûts, les grands opérateurs télécoms européens pourraient former une alliance annonce le Financial Times. Des discussions en ce sens ont en tout cas eu lieu entre France Télécom, Deutsche Telekom (Allemagne), Telefónica (Espagne) et Telecom Italia, ceci en compagnie de Joaquin Almunia, le commissaire européen à la concurrence.

europe

Un réseau paneuropéen 

Depuis quelques années, dans le but de profiter de leurs synergies, les grands opérateurs européens n'hésitent pas à s'allier. C'est notamment le cas de France Télécom (Orange) et de Deutsche Telecom (T-Mobile), qui ont fusionné au Royaume-Uni sous le nom de Everything Everywhere (EE), ou encore en Pologne. Il s'agit cependant d'alliances dans des pays tiers. L'idée d'une véritable fusion globale, si elle a déjà été émise, a été jugée dans le passé comme trop complexe

 

Selon le FT, les discussions privées qui ont débuté récemment ne portent donc pas sur des fusions mais sur une alliance globale au niveau du réseau européen. Le but serait ainsi d'unifier le réseau et donc de partager les infrastructures. Cela donnerait notamment aux opérateurs européens un poids de négociation évident face aux géants étrangers du secteur. Selon RTL, l'opérateur Belgacom participerait aussi à ces discussions.

Harmoniser les règles

Reste que si l'idée d'un rapprochement a des atouts importants, les difficultés n'en restent pas moins gigantesques. Tout d'abord, les réseaux ne sont pas forcément similaires, ce qui n'aide pas à réaliser des synergies. Ensuite, chaque pays a ses spécificités et ses réglementations différentes. Là encore, il faudra trouver une solution si les opérateurs souhaitent se rapprocher.

 

Afin d'atteindre un tel but, une harmonisation des règles et des législations sera donc indispensable. En attendant, réduire à néant les frais d'itinérance pourrait permettre aux Européens de voyager en Europe sans payer de surcoût dès qu'ils passeront une quelconque frontière. Il s'agirait déjà d'un grand pas en avant. Mais il faudra se montrer patient avant qu'un tel évènement devienne réalité.

Fortes augmentations des actions des opérateurs européens en bourse 

Les réactions des actionnaires suite à cette nouvelle du Financial Times ont en tout cas été très positives, avec une hausse de 5,5 % de l'action de France Télécom au moment où nous rédigeons ces lignes. Selon Capital, l’action France Télécom occupait déjà la première place du CAC 40 vers 10h du matin.

 

« Une position inhabituelle pour l’opérateur historique des télécoms en France » qui a plutôt tendance à occuper le bas du classement ces derniers temps, avec une division par trois de sa valeur depuis fin 2007. Notez que Telefonica a lui aussi fortement progressé (+4 %), tout comme Telecom Italia (+7 %) et Deutsche Telecom (+2,7 %).

26 commentaires
Avatar de romainsromain Abonné
Avatar de romainsromainromainsromain- 09/01/13 à 15:59:29

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Tiens donc... j'en reviens toujours au même, on aurait du avoir un réseau nationalisé , loué aux opérateurs....

Moi ca me tue les tripes de voir qu'au final, une fois le miracle du "privé" passé, on parle de "mutualisation", "synergie", ... pour se rendre compte que la concurrence dans ce domaine à fait plus de mal que de bien..

Et au niveau de l'europe c'est pareil... dans un monde idéal j'aimerais bien un réseau européen, mais je rêve...

Avatar de Salocin INpactien
Avatar de SalocinSalocin- 09/01/13 à 16:02:11

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Pour ce qui est de s'entendre, on peut faire confiance aux opérateurs

Avatar de _Makaveli_ INpactien
Avatar de _Makaveli__Makaveli_- 09/01/13 à 16:09:34

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Ils commencent aussi à parler d'un prix unique au niveau européen.

Et à une harmonisation des régulations.

L'ARCEP va pas être contente....

Avatar de seboss666 Abonné
Avatar de seboss666seboss666- 09/01/13 à 16:10:46

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Réseau mutualisé = moins de déploiements d'infrastructure, donc plus de controle possible, et surtout une congestion qui va arriver à 200 à l'heure. Sauf s'ils facturent ça un bras, dans ce cas, ça risque pas de saturer...

Avatar de danyel76 INpactien
Avatar de danyel76danyel76- 09/01/13 à 16:38:35

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Où comment museler la concurrence !

Avatar de graphseb Abonné
Avatar de graphsebgraphseb- 09/01/13 à 17:00:02

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Ahem, si la Bourse a accueilli ça favorablement, y a de grandes chances que le projet serve à nous en glisser quelques centimètres en plus là où ça fait mal (ou là où ça fait du bien, pour certains, je ne juge pas… J'émets un avis personnel).

Une alliance pour négocier avec les opérateurs hors zone euro, pourquoi pas… Si c'est à destination du grand public, c'est tout autre chose. Trublion mis à part, on a quand même le souvenir d'une expérience assez amère, ici en France.

Salocin a écrit :

Pour ce qui est de s'entendre, on peut faire confiance aux opérateurs

Tu as tout dit. Je "plussoie".

Avatar de Ohmydog Abonné
Avatar de OhmydogOhmydog- 09/01/13 à 17:13:35

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

danyel76 a écrit :

Où comment museler la concurrence !

Vous n'êtes pas très justes dans vos commentaires je trouve.
Certes en France, nos opérateurs se sont entendus. OK, on a compris, on ne va pas refaire le monde.
Seulement aujourd'hui, en Europe, il y a un morcellement extrême des opérateurs, par rapport à ce qui peut se faire aux US notamment. Ca fragilise tout l'écosystème européen, et surtout ça fait des proies vulnérables à des investisseurs de pays tiers.
Si une telle alliance permet de modernier les réseaux, de rendre la vie plus simples à nous européens, ben moi je suis POUR.

Avatar de Reznor26 INpactien
Avatar de Reznor26Reznor26- 09/01/13 à 17:36:50

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

rsegismont a écrit :

Tiens donc... j'en reviens toujours au même, on aurait du avoir un réseau nationalisé , loué aux opérateurs....

Moi ca me tue les tripes de voir qu'au final, une fois le miracle du "privé" passé, on parle de "mutualisation", "synergie", ... pour se rendre compte que la concurrence dans ce domaine à fait plus de mal que de bien..

Et au niveau de l'europe c'est pareil... dans un monde idéal j'aimerais bien un réseau européen, mais je rêve...

Hé ouais...
Entre les lois de l'économie néolibérale et les vraies lois de l'économie, y un fossé béant qu'on appelle "idéologie". Le problème c'est que, quoi qu'on fasse, au bout du compte c'est toujours les vraies lois de l'économie qui ont raison. C'est con la vie...

Édité par Reznor26 le 09/01/2013 à 17:37
Avatar de The F0x Abonné
Avatar de The F0xThe F0x- 09/01/13 à 17:43:06

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

rsegismont a écrit :

Tiens donc... j'en reviens toujours au même, on aurait du avoir un réseau nationalisé , loué aux opérateurs....

ouaip les réseaux devraient être des biens collectifs (et pas que GSM, jepense a l'eau, l'electricité, les routes, le rail,etc...), après on peut déléguer la gestion et opération de ces réseau a des opérateurs privés tout en veillant a l'absence de monopole afin de tenter d'empécher des dérives voila qui est logique.

Sinon, pour ceux qui comme moi habite dans un petit pays (mais alors tout petit) le fait d'avoir des opérateurs pan-européen sera une vraie avancé. Marre de pas avoir de connection data quand je vais en france, belgique, paybas ou allemagne, et marre de me prendre du roaming parce que j'habite pas assez loin de la frontière (moins de 1km en ligne droite) et que mon téléphone ne reswitche automatiquement pas sur mon opérateur local quand je rentre chez moi.

Avatar de Ingénieur informaticien INpactien
Avatar de Ingénieur informaticienIngénieur informaticien- 09/01/13 à 18:20:52

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Vive la concurrence libre et non faussée !

Le libéralisme est une arnaque, je le constate de plus en plus.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3