La Poste Mobile a gagné 4000 clients en six mois

Non, il ne manque pas de zéro

Outre Orange, SFR, Bouygues Télécom ou encore Free, les MVNO ont eux aussi publié leurs résultats financiers  du premier semestre 2012 et donc leur niveau de recrutement d'abonnés. C'est notamment le cas de La Poste, dont la filiale mobile dispose de ses 10 000 bureaux à travers le pays pour vanter ses forfaits. Et l'impact de Free Mobile a été particulièrement visible chez La Poste Mobile.

Les derniers forfaits de La Poste Mobile.

Une croissance ridicule en six mois

Détenue à 51 % par La Poste et à 49 % par SFR, La Poste Mobile (ex-Simplicime/Debitel) exploite en toute logique le réseau de la société au carré rouge. Les offres sous la marque de La Poste existent depuis l'an passé et ont connu un beau succès lors de leurs premiers mois d'existence. L'arrivée de Free Mobile a cependant freiné violemment son ascension.

 

Le 7 février dernier, La Poste Mobile annonçait en effet compter 550 000 clients à la fin de l'année 2011. Or au 30 juin 2012, La Poste Mobile dispose de... 554 000 clients. En six mois, l'enseigne a donc recruté 4000 abonnés. Un nombre certes positif, ce qui n'est pas le cas d'Orange, SFR et Bouygues Télécom, mais qui n'en reste pas moins  ridicule pour un « nouvel » opérateur.

Des gains d'abonnés après des départs au 1er trimestre

Le recrutement de 4000 clients en six mois est équivalent à 666 clients supplémentaires par mois en moyenne, ou encore environ 22 nouveaux clients par jour (sur du 7/7). Si on ramène ces niveaux de recrutement au nombre de bureaux de La Poste, cela signifie que la société française a eu besoin de 454 bureaux pour attirer un seul et unique nouveau client par jour.

 

Durant le même laps de temps, Free Mobile a pour sa part recruté en moyenne 600 000 clients par mois, soit 20 000 par jour, ceci sans disposer de 10 000 lieux de vente. La Poste précise tout de même avoir perdu des clients au premier trimestre (25 000 selon le JDD) avant d'en regagner par la suite. Son bilan semestriel n'en demeure pas moins famélique.

 

Le spécialiste de la distribution de courriers note dans son bilan financier que sa filiale mobile a réalisé sur le semestre un chiffre d’affaires de 68 millions d'euros. Les bénéfices ne sont toutefois pas encore au rendez-vous, même si son résultat d’exploitation « s’améliore », sans plus de précision.

 

Notez que le MVNO a plusieurs fois revu ses tarifs depuis le début de l'année. Le dernier changement en date a été réalisé en juin dernier. L'opérateur propose notamment exclusivement sur le web un forfait 2h et SMS illimités pour 9,90 € par mois et 4h et SMS illimités pour 14,90 € par mois, tous sans engagement. Il n'est cependant pas certain que de tels forfaits attirent massivement les clients.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !