Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Fastmail : complet et efficace, mais hors d'Europe

Perdue dans l'Outback
Fastmail : complet et efficace, mais hors d'Europe

Très populaire ces dernières années et misant sur son standard JMAP maison, Fastmail est propulsé par des performances de premier plan. Il pose également la question des priorités dans la recherche d’un nouveau fournisseur email.

Fastmail est une société australienne fondée à Melbourne en 1999. Elle opère sur le terrain de l’email depuis plus de 20 ans, une longévité qui explique sa célébrité, relative en France. On le sait d’ailleurs moins, mais elle a appartenu à Opera de 2010 à 2013, avant d’être rachetée par ses propres employés. Elle est restée indépendante depuis.

Son intérêt repose sur une dichotomie cristallisant de nombreuses thématiques de ces dernières années : le service et les performances d’un côté, la vie privée de l’autre. Mais si Fastmail est un excellent produit sur le plan technique, il pose la question de l'accès aux données. La faute, en grande partie, à son statut de société australienne.

JMAP : un standard à concrétiser

La société a travaillé dès 2014 sur un protocole qu'elle pousse désormais comme un standard : JMAP (JSON Meta Application Protocol). Elle partait du constat qu’IMAP a fait son temps.

S'il a apporté la synchronisation des emails entre plusieurs appareils, il n’est pas adapté au monde mobile. Les connexions établies sont de longue durée, il est gourmand en ressources, difficile à mettre en œuvre et est trop lent. En outre, du fait de sa stagnation (en association avec le SMTP), il laisse la porte ouverte aux grandes plateformes américaines et autres petits nouveaux pour le développement de solutions propriétaires, comme on l'a vu avec Hey.com.

Simple projet interne porté par le PDG Bron Gondwana et le directeur et architecte UX Neil Jenkins au départ, JMAP disposait trois ans plus tard d'un groupe de travail à l’IETF. La route du standard est alors ouverte.

33 commentaires
Avatar de eres Abonné
Avatar de ereseres- 28/07/20 à 11:09:48

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Difficile effectivement d'être si confiant vers un tiers établi dans un pays faisant partie des Five Eyes et avec un aspirateur de données en place à Pine Gap

Avatar de xillibit Abonné
Avatar de xillibitxillibit- 28/07/20 à 11:10:04

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Le travail autour de JMAP reste à suivre, car le protocole – désormais standardisé – offre de réels avantages.

L'intégration de ce protocole par d'autres serait bien, du coup pas de nouveau protocole en lieu et place de SMTP ?

Avatar de Grishkaone Abonné
Avatar de GrishkaoneGrishkaone- 28/07/20 à 11:15:45

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

D'un côté c'est un très bon service, effectivement réactif, complet et bien foutu. Ils communiquent bien et travaillent à améliorer l'email au sens large.
 
D'ailleurs, point intéressant : la partie fichier permet de faire de l'hébergement web léger (site statique surtout), avec des options dédiées. Pratique pour un CV par exemple, ou autre.

La question posée en fin d'article est juste. C'est vrai que la localisation pose question pour l'accès aux données. Après avoir testé Proton Mail pendant un an, j'ai basculé sur Fast Mail parce que finalement, au jour le jour, ce qui m'importe le plus reste l'aspect pratique et compatible du service. Si j'ai des choses à chiffrer, je le fais de mon côté.

Avatar de grsbdl Abonné
Avatar de grsbdlgrsbdl- 28/07/20 à 12:14:12

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Bof, l'aspiration des données ne gênera pas ceux et celles qui sont sur Gmail depuis des années ^_^. Ou qui ont un smartphone Android. Ou un Chromebook. Ou un assistant vocal. Ou une montre connectée. Et plein de trucs en fait.

Édité par grsbdl le 28/07/2020 à 12:16
Avatar de grsbdl Abonné
Avatar de grsbdlgrsbdl- 28/07/20 à 12:20:15

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Parcontre je me pose la question du prix. 30€/an pour l'offre basique, je pense que ça fait encore peur à pas mal de monde.
Je me souviens qu'il y a pas mal d'années, Google ou un autre gros fournisseur de mail avait annoncé que son service pourrait être viable sans aspiration de données, à condition de faire payer son service. Et c'était de l'ordre de 10€/an pour la version grand public (mais pas sûr que ce chiffre soit très fiable, je n'affirmerai rien). Un Gmail à 10€/an resterait bcp plus intéressant qu'un Fastmail au moins 3x plus cher et pas sûr d'être encore là dans 5 ans. S'il y a un truc qui doit être hyper viable au long terme c'est bien l'email, tampis si ça n'évolue pas, bcp de monde s'en fiche comme de l'an 40 (il faut juste pouvoir recevoir des mails, c'tout).

Édité par grsbdl le 28/07/2020 à 12:23
Avatar de jpaul Abonné
Avatar de jpauljpaul- 28/07/20 à 12:54:50

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

grsbdl a écrit :

Parcontre je me pose la question du prix. 30€/an pour l'offre basique, je pense que ça fait encore peur à pas mal de monde.
Je me souviens qu'il y a pas mal d'années, Google ou un autre gros fournisseur de mail avait annoncé que son service pourrait être viable sans aspiration de données, à condition de faire payer son service. Et c'était de l'ordre de 10€/an pour la version grand public (mais pas sûr que ce chiffre soit très fiable, je n'affirmerai rien). Un Gmail à 10€/an resterait bcp plus intéressant qu'un Fastmail au moins 3x plus cher et pas sûr d'être encore là dans 5 ans. S'il y a un truc qui doit être hyper viable au long terme c'est bien l'email, tampis si ça n'évolue pas, bcp de monde s'en fiche comme de l'an 40 (il faut juste pouvoir recevoir des mails, c'tout).

Ouais mais bon, là tu compares le prix actuel et réel de fastmail à un prix éventuel "qu'aurait annoncé Google il y a quelques années mais qui n'existe pas sur le marché".

En l’occurrence aujourd'hui tu peux payer pour gmail via une GSuite, mais ça te coute plutôt dans les 120€/an et ça ne les empêche même pas de quand même faire du tracking publicitaire.

Toutes considérations de vie privée mises de côté, 30€ par an c'est vraiment rien pour le service internet que tu utilises le plus au quotidien. C'est pas parce qu'on nous a "appris" petit à petit que le vrai prix des choses c'était "gratuit *" que c'est la réalité. Maintenir un serveur mail avec un uptime acceptable, la réalité c'est que c'est beaucoup de taf, et donc de l'argent. La question reste en fait : veux-tu payer avec ton temps de cerveau et les photos de te gamins, ou avec ton porte monnaie. Du moment que chacun fait ce choix en conscience, pas de soucis.

Et ne pas me répondre que ma vie privée n'est pas préservée par fastmail à cause de l'australie : j'en suis conscient et je regrette cet état de fait. Néanmoins l'exploitation des données privées à des fins d'espionnage étatique ou à des fins commerciales sont deux problématiques bien différentes : l'une est liée au politique et au pouvoir surdimensionné que cela donne à un état (avec les risques de dérives que ça implique). L'autre est plus philosophique et liée à nos valeurs morales : qu'est-ce que c'est que faire du commerce de manière honnête, l'humain et sa personnalité peuvent-ils être considérés comme des valeurs marchandes, qui plus est sans lui exposer explicitement ce que cela implique ?

Avatar de Grishkaone Abonné
Avatar de GrishkaoneGrishkaone- 28/07/20 à 13:13:30

Signaler ce commentaire aux modérateurs :


Avatar de grsbdl Abonné
Avatar de grsbdlgrsbdl- 28/07/20 à 13:26:10

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

30€/an ça reste difficile à faire passer pour plein de gens qu sont habitués au "gratuit". Je reste en désaccord avec eux, mais je comprends leur raisonnement, d'autant que pour 99,9999%+ des gens, le tracking n'a aucun effet négatif.

Édité par grsbdl le 28/07/2020 à 13:26
Avatar de wanou2 Abonné
Avatar de wanou2wanou2- 28/07/20 à 13:27:49

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

jpaul a écrit :

Toutes considérations de vie privée mises de côté, 30€ par an c'est vraiment rien pour le service internet que tu utilises le plus au quotidien. C'est pas parce qu'on nous a "appris" petit à petit que le vrai prix des choses c'était "gratuit *" que c'est la réalité. Maintenir un serveur mail avec un uptime acceptable, la réalité c'est que c'est beaucoup de taf, et donc de l'argent. La question reste en fait : veux-tu payer avec ton temps de cerveau et les photos de te gamins, ou avec ton porte monnaie. Du moment que chacun fait ce choix en conscience, pas de soucis.

Et au pire, si le prix est vraiment un facteur limitant, l'achat d'un domaine avec une boîte mail chez gandi ça se trouve pour une quinzaine d'euros avec un webmail cette basique mais efficace.

Avatar de Manozco Abonné
Avatar de ManozcoManozco- 28/07/20 à 14:16:38

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Client depuis plus de 5 ans chez fastmail. Je ne peux que recommander le service. La possibilité d'utiliser son propre nom de domaine est très pratique. La gestion des alias et catchall permet d'utiliser des adresses custom a chaque site web pour limiter le tracking/spam.
La possibilité de suivre un calendrier google et de l'exporter en CalDAV derrière est très pratique.
La  seule problématique est effectivement la localisation en Australie, mais de mon point de vue c'est bien compense par la qualité de service.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4